Protégeons la Bible !

Publié le par Yves-André Samère

Protéger le droit d’auteur, passe encore, même s’il y a des abus manifestes dont j’ai déjà dit deux mots. Mais si le ou les auteurs sont inconnus et morts depuis des millénaires, ça rend perplexe.

Une organisation suédoise dont je ne sais rien avait conçu un projet, appelé Free Bible, qui voulait faire une traduction de la Bible destinée, sans doute, à ceux qui peinent à écrire un simple tweet. Précisons que l’initiative n’est pas nouvelle, puisqu’il existe déjà des versions de la Bible pour djeunz.

Eh bien, ce sont justement les auteurs de ces récentes « mises à jour » qui ont poussé des gémissements et proféré quelques menaces de poursuites en justice. C’est que leurs traductions, justement parce qu’elles sont récentes, sont bel et bien protégées par le droit d’auteur. Autrement dit, en produire une nouvelle reviendrait à utiliser leur principe éditorial, donc à piétiner leurs plates-bandes.

Gonflé !

(Au fait, puisque Jésus est ressuscité, on doit en conclure qu’il est actuellement vivant. Il va finir par faire valoir ses droits sur ses paraboles, lui aussi)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :