Pyromanes

Publié le par Yves-André Samère

Il a raison, Fabius : « Charlie-Hebdo » a fait une énorme bourde en remettant la gomme à coups de caricatures de Mohammed. Surtout en ce moment. Le désir de vendre du papier a été plus fort que tout, et je ne crois pas une seconde que la rédaction a choisi cette occasion pour défendre la liberté d’expression, qui a bon dos.

Bref, les caricaturistes de ce journal, au demeurant mal écrit et mal illustré, ont arrosé d’essence un incendie. Avec ce résultat très peu inattendu : que la police est obligée de protéger les locaux du journal... aux frais du contribuable. En outre, des pirates islamistes ont mis sur les genoux le site du journal en l’inondant de requêtes (procédé bien connu pour faire tomber en panne un serveur). Et ça, pour une fois, c’est de l’humour !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :