Qu’est-ce qu’un autiste ?

Publié le par Yves-André Samère

Franchement, je n’arrive pas à savoir ce qu’est réellement un autiste. On nous explique que c’est un être humain atteint d’une maladie qui le place dans un isolement presque total, parce que la moindre manifestation d’autrui, mouvement, bruit, contact, etc., lui fait l’effet d’une agression. Mais, parallèlement à cela, on ne cesse de nous montre des autistes à la télévision, qui se font interviewer par Denisot, écrivent des livres, racontent des blagues, se marient, voyagent, font des conférences à l’étranger, donnent des cours de langue sur Internet, et autres activités qui les mettent, en fait, en rapport constant avec les autres – ce qui semble leur plaire énormément.

Je prévois qu’un de ces jours, un autiste va être nommé porte-parole du gouvernement, voire jouer dans un film où il donnera brillamment la réplique à Jamel Debbouze.

Moi, je renonce à comprendre...

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
On a échappé à Ray-Ban, donc tout va bien.

Pour ce qui est de continuer en 2013, rien ne pourra m’en empêcher, on ne peut plus m’enfermer à la Bastille.
Répondre
D
oups! vous avez raison!Rain Man...erreur fatale due à désordre cérébral un lendemain de fête!
Pour le reste, je goûte absolument votre humour et celui de vos commentateurs et j'avais bien compris le propos mais certainement nombre de personnes ne comprennent pas ce qu'est l'autisme et ce
n'est pas de leur faute! J'en ai bien été persuadée en écoutant ph Starck l'autre jour et son propos idiot !Pour avoir travaillé dans le secteur de l'enfance handicapée j'ai bien perçu cette
souffrance. C'était là mon propos.
Et pour 2013 je nous souhaite de pouvoir continuer à vous lire!
Répondre
D
Comme beaucoup de maladies neuropsychiatriques ou neurologiques, l'autisme a de multiples niveaux, comme la schizophrénie. Peut-être serait-il intéressant que les scientifiques identifient ces
niveaux, et les qualifient différemment.
Mon petit voisin, 13 ans, est autiste, ses parents ont réussi à le faire admettre dans un centre spécialisé (en demi-pensionnaire) au bout de 4 ans. Il s'y épanouit, sa mère ne parle pas de
progrès, mais de bien-être. Quant à communiquer avec les autres, le pauvre petit en est encore loin.
Répondre
Y
Notez bien deux détails. D’une part, j’ai placé ce texte dans la catégorie « Humour ». D’autre part, je n’ai pas écrit que l’autisme n’existait pas, mais seulement que je parvenais pas à m’en faire
une idée claire, au vu de ce qu’on nous en montre à la télévision.

Naturellement, je ne me moque de personne, dans tout ça. Figurez-vous que j’ai acheté (et lu) le livre écrit par un autiste, Daniel Tammet. Sa lecture ne m’a pas beaucoup avancé. Ce qui m’a incité
à en parler, et à faire plusieurs allusions à ce qu’il y raconte et à ce qu’il fait dans la vie ! Un site sur les livres le compare d’ailleurs à Rain Man (pas Rayman, qui est un personnage de jeu
vidéo), ce que j’évite de reprendre à mon compte.
Répondre
D
Bien sûr que l'autisme existe mais bien loin de l'image idéalisée et incompréhensible qu'en donnent les media et le cinéma (Rayman).
Pour un certain nombre de personnes atteintes d'autisme dit "de haut niveau" ou Asperger, combien d'autres vivant dans de profondes souffrances... sans soins réels, oubliés de tous! Et que dire de
leurs familles et de leurs parents démunis, longtemps accusées par le corps psychiatrique d'en être responsables ? Si si, je vous assure l'autisme existe.
Heureusement, il semble qu'un progrès commence à s'esquisser et que peut-être une prise en charge médicale et éducative plus sérieuse va enfin se développer en France (nous sommes terriblement en
retard sur ce domaine).
Répondre
Y
Starck est surtout un parfait crétin sans le moindre talent. Je crois que j’ai raconté quelque part les ennuis que m’avait causés la télécommande qu’il avait conçue pour un magnétoscope
Thomson : de forme conique, elle avait tendance à rouler sur le ventre, et le bouton d’enregistrement se déclenchait contre votre gré. Résultat : il effaçait la cassette que vous vouliez
LIRE !

C’est un imposteur comme tant d’autres.
Répondre
D
Il me semble, mais peut-être me trompé-je, vous n'êtes pas adolescent.
Mais si on écarte cette histoire d'adolescence, moi aussi je suis autiste.
Répondre
D
Vous n'avez qu'à demander à Philippe Starck;
Hier sur FC il nous a expliqué qu'il est autiste mais juste un petit peu.
Du coup, il fabrique de chaises et des freebox.
C'est clair là?
Répondre
Y
Compris : je suis autiste !
Répondre
D
J'avoue être dans le même cas que vous. Je n'y comprends plus rien, à cette histoire. Je crois que l'on colle ce qualificatif un peu au hasard, dès que le comportement social est altéré, peu ou
prou.
Comme, par exemple, pour un adolescent de n'avoir pas de compte Facebook !!!
Répondre