Quand le gouvernement va sur Internet

Publié le par Yves-André Samère

Le site www.gouvernement.fr, qui est l’émanation du gouvernement comme son nom l’indique, coûte chaque année un million d’euros. Sur le dernier exercice, 242 000 euros ont été dépensés pour le référencement de pandemie-grippale.fr (qui n’existe plus) ! Par chance, tout cet argent nous a sauvés de la grippe.

Désopilant, le budget pour Internet de l’Éducation nationale : 1,3 million d’euros dépensés, dont un tiers consacré à... l’achat de mots-clés ! Vous savez, ces mots de passe qui empêche les autres de lire votre courrier. Il est évident qu’imaginer, seul, un mot-clé qu’autrui ne connaît pas dépasse les capacités intellectuelles des personnels de ce ministère...

À la Justice, sur 29 000 euros consacré à Internet, on en a dépensé 24 000 en achat d’espace publicitaire. La Justice fait de la pub ? Il faut croire. Pour vendre quoi ? Des gardes à vue à prix cassé ? Des erreurs judiciaires en kit ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :