Questions sans réponse

Publié le par Yves-André Samère

Voici quelques questions que je me suis posées récemment et qui dépassent (de loin) mon niveau de compréhension :

- pourquoi la baguette de pain que vous avez achetée se casse-t-elle systématiquement en deux avant que vous arriviez chez vous ?

- pourquoi, quand vous choisissez un plat au restaurant, justement il n’y en a plus ?

- pourquoi, si vous faites tomber la télécommande de votre téléviseur, le couvercle du logement des piles s’ouvre-t-il (alors que vous avez toutes les peines du monde à l’ouvrir quand vous avez besoin de changer les piles), et pourquoi les piles s’en échappent-elles (alors que vous avez toutes les peines du monde à les extraire quand vous avez besoin de les changer) pour aller rouler sous un meuble ?

- pourquoi le téléphone sonne-t-il toujours quand vous êtes dans votre bain ?

- pourquoi le téléphone sonne-t-il toujours quand vous regardez les Guignols ou le Petit Journal, et pourquoi son écran affiche-t-il « Numéro caché », de sorte que vous ne savez pas si c’est votre oncle à héritage qui vous appelle, ou ces crétins de CanalSat qui veulent vous proposer une extension payante à votre abonnement (ils font ça tous les trois mois) ?

- pourquoi, ayant pris un ticket de cinéma au distributeur, le perdez-vous avant d’arriver devant le contrôleur, c’est-à-dire en l’espace de quinze mètres ? (Ça m’est encore arrivé hier matin ; heureusement, le contrôleur m’a laissé entrer quand même)

- pourquoi l’éclairage de votre cuisine tombe-t-il en panne uniquement le samedi soir ?

- pourquoi, quand le ketchup ne veut pas sortir de sa bouteille et que vous la secouez au-dessus de votre assiette, le bouchon saute-t-il brusquement, de sorte que TOUT le contenu se répand sur vos frites ? (Variante : la salière)

- pourquoi y a-t-il autant de gens enrhumés au cinéma, et qui reniflent ?

- pourquoi, quand vous venez de faire la queue durant une demi-heure devant un guichet de la Poste, et qu’enfin votre tour arrive, l’employé se découvre-t-il toujours quelque chose d’urgent à faire ailleurs ?

- pourquoi, quand quelqu’un, au milieu de la foule, s’arrête brusquement pour réfléchir, c’est TOUJOURS dans l’embrasure d’une porte, dans un couloir étroit, à l’entrée ou à la sortie d’un escalator, bref, juste là où cela gêne le plus les gens qui veulent passer, et pourquoi ne voit-il jamais que vous attendez ?

- pourquoi, si vous asseyez sur une pelouse où tout le monde est déjà vautré impunément, c’est VERS VOUS que le gardien bondit afin de vous rappeler que c’est interdit ?

- pourquoi, quand une paire de chaussures vous plaît, le magasin n’a-t-il JAMAIS votre pointure ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

D
Hé oui, un des mystères non élucidés du marketing (il y en a bien d'autres) : ils ne tiennent pas compte des pieds majoritaires.
Répondre
K
C'est parce que les objets qui nous entourent ont un SEUL BUT dans leurs existences: emmerder les créatures vivantes. La loi de Murphy les aide dans leur lutte contre la vie.
C'est un complot mondial !
Il faut se méfier de tous les objets autour de nous (et de Cécile Duflot)
Répondre
Y
Ah bon ? Parce que les fabricants, euh... fabriquent la même quantité de chaussures, quelle que soit la pointure ? Ils ne tiennent pas compte des caractéristiques de la clientèle ?
Ça c’est du marketing !
Répondre
D
Ben justement, vous chaussez du 42 comme tout le monde, tout le monde est passé avant vous.
Je chausse du 38 comme tout le monde (enfin la partie féminine), je confirme. Jamais ma taille.
Répondre
Y
Je démens certains points :

2. Je me lève assez tôt. Ce matin, vers six heures. De toute façon, aller au restaurant à 14 heures, ça ne me viendrait pas à l’idée, j’ai faim tout le temps, et nous ne sommes pas en
Espagne.

4. On n’éteint pas un téléphone fixe. Mon mobile (le Samsung Galaxy S4 trouvé sur le trottoir), je ne l’ai pas allumé depuis au moins deux semaines : pour quoi faire ?

6. Non, je l’avais mis dans mon sac.

8. On me le dit tout le temps. Je promets de m’amender et d’acheter du ketchup bio.

11. Victime, je confirme. C’est révoltant.

12. Je ne suis ni Mimie Mathy ni Jean-Pierre Castaldi, et je chausse du 42, comme tout le monde
Répondre
R
Bonjour, je pense devoir utiliser mon droit d'âneries pour résoudre vos questionnements existentiels:
1 Parce que vous la portez sous le bras(non, non, il ne faut pas)
2 parce que vous vous levez trop tard: à 14h il n'y a plus rien
3 ça c'est un mystère de l'univers, laissez tomber.
4 Parce que vous n'éteignez jamais votre téléphone
5 Dites à Tonton d'annoncer la couleur!
6 Parce que le ticket est dans votre poche. Mais laquelle?
7 c'est un coup de votre voisin restaurateur
8 Arrêtez tout de suite le ketchup et consommez des aliments!
9 les gens vont au cinéma parce qu'ils sont en congé maladie, donc...
10 parce que les gens ne sont pas (encore) équipés de rétroviseurs
11 parce que vous êtes une victime
12 parce que vous chaussez soit du 34 soit du 54, alors soyez réaliste!
Répondre