Rappel : la police a TOUS les droits !

Publié le par Yves-André Samère

Il serait bon de rappeler à tous les râleurs possédant un esprit mal tourné que, dans ce pays dont le président est un ancien ministre de l’Intérieur, la police a tous les droits. Y compris celui de violer les lois et règlements qu’elle est chargée de faire respecter... par les autres.

Est-ce l’effet du 14-Juillet (pourtant, le défilé militaire passe très loin de là), ce matin, un car de police stationnait à l’angle des rues du Renard et Rambuteau, à deux pas du Centre Pompidou, à Paris. Détails : le stationnement est interdit – et d’ailleurs impossible – dans tout le quartier ; le car était garé dans un couloir de bus ; il stationnait sur un passage pour piétons ; et il masquait le feu tricolore, mettant en danger les piétons qui, ne voyant pas la couleur du feu, pouvaient se lancer sur la chaussée quand d’autres véhicules, invisibles puisque masqués par le car, pouvaient surgir et les faucher au passage.

On peut se demander à combien se serait élevée l’amende que ladite police aurait collé à un citoyen ordinaire qui aurait accumulé toutes ces infractions.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :