Refuser la Légion d’Honneur

Publié le par Yves-André Samère

Que Thomas Piketty refuse la Légion d’Honneur, on le comprend et on l’approuve : ce refus lui évite de rejoindre la cohorte trop nombreuse des personnalités rampantes qui acceptent cette décoration, devenue ridicule depuis qu’on distribue ce hochet à des acteurs dont les Français se sont entichés parce qu’on les voit beaucoup à la télévision. Refuser la Légion d’Honneur vous place à la même hauteur morale que ceux qui l’ont déjà dédaignée, et c’est très bien. Moi, dès qu’on me la proposera, je me pikettyserai, c’est promis.

On regrette simplement que Piketty conseille plutôt au gouvernement de « relancer la croissance ». Je m’étonne qu’un économiste, qui a surtout vendu son livre aux États-Unis, croit à cette fable de la croissance. D’ici à quelques jours, je donnerai ici les données chiffrées prouvant qu’il n’y a plus de croissance depuis très longtemps, et que ce mythe ne renaîtra pas de ses cendres, pas en Europe en tout cas, puisque chacun sait que le centre du monde n’est plus ici, mais de l’autre côté de la Terre – et peut-être en Afrique, dans quelques dizaines d’années. L’Europe en général et la France en particulier, c’est fini. Nous en avons bien profité, mais chacun son tour.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Non seulement la croissance INFINIE ne peut pas exister, mais la croissance MODÉRÉE a cessé d’exister depuis assez longtemps. Allez demander à l’INSEE ce qu’on en pense, chez les gens qui
connaissent la question, parce que c’est leur métier.
Répondre
D
Un arbre ne peut pas toucher le ciel : la croissance infinie n'existe pas.
Répondre