Richard Attenborough

Publié le par Yves-André Samère

Hier, un lecteur est arrivé sur ce bloc-notes après avoir recherché sur Google quelle était la pièce de théâtre la plus jouée au monde. Je n’ose pas dire que l’actualité me donne une bonne occasion de préciser un détail, puisqu’il s’agit de la mort de Richard Attenborough, survenue hier, alors qu’il aurait eu 91 ans cinq jours plus tard.

En effet, si les médias ne citent de cet acteur que des rôles mineurs au cinéma (La grande évasion, ou encore, comme Internet Movie database, Jurassic Park – mais pas sa suite, Le monde perdu), ou sa mise en scène de Gandhi, qui n’était PAS un grand film, alors que son meilleur film était Chorus line, on ne dit pas qu’il a débuté au théâtre. Et, selon moi, son rôle historique fut dans ladite pièce la plus jouée au monde, The mousetrap, d’Agatha Christie, qu’il a créée à Londres en... 1952. Elle se joue toujours, et il y tenait le rôle principal, celui du fou assassin, qui se faisait passer pour un policier et y tuait deux personnes avant de tenter d’en assassiner une troisième. La pièce n’est pas extraordinaire, et c’est un des mystères de la notoriété, que son succès reste aussi constant.

Vous pouvez d’ailleurs la lire, puisque, ne tenant aucun compte de l’interdiction, je l’ai traduite et mise en ligne – voir le lien dans le paragraphe précédent. C’est une curiosité, mais on peut se payer le luxe d’être curieux.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :