Rire sur France Inter - 18

Publié le par Yves-André Samère

Stéphane Bern aurait pu rester sur France Inter jusqu’à son admission à l’Académie française – voire au-delà, puisque certains hurluberlus, adeptes du copinage, envisagent bien de voir Éric Neuhoff dans ce cas. Or Bern est parti.

L’explication de ce départ n’a rien de sordide, et, s’il gagne davantage d’argent sur RTL où il a émigré, le motif a été tout autre. En effet, lorsque Philippe Val, devenu directeur de France Inter pour la seule raison qu’il était un ami de Carla Bruni, décida de se payer Didier Porte en mettant fin à son contrat, Bern s’étonna : Porte avait dérapé dans une chronique de la matinale, à huit heures moins cinq, mais nullement dans Le Fou du Roi que Bern pilotait depuis plus de neuf ans. Il demanda donc à son directeur de ne pas renvoyer le chroniqueur pour si peu. Le directeur promit... mais ne tint pas sa promesse, prétendant que Porte avait « transformé l’antenne en poubelle », accusation excessive, et Porte fut viré.

Conscient qu’on l’avait mené en bateau, Bern donna sa démission et quitta Radio France. Dans la foulée, il emmena avec lui quelques-uns de ses collaborateurs, Patrice Carmouze, Joelle Goron, et Régis Mailhot, le sale gosse inculte qui lui devait tout. Et c’est Mailhot – que j’ai un peu malmené à l’époque, au point que Porte lui fit des excuses –, qui demanda que celui-ci fasse partie des recrutés pour RTL. Suggestion acceptée par Bern.

C’est ainsi que France Inter perdit son émission la plus écoutée, qui n’a été remplacée que par de navrants ersatz, sur lesquels je ne m’étendrai pas, car aucun bête au monde ne le pourrait. Par conséquent, cette notule est la fin du feuilleton sur le rire à France Inter.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
La chronique litigieuse de Porte n’était pas sur Strauss-Kahn, mais sur Villepin et Sarkozy. Elle est visible à cette adresse :

http://www.dailymotion.com/swf/video/xddefp

Elle a été dite le jeudi 20 mai 2010.
Répondre
D
Pour Porte, c'était le texte sur Strass Kahn, non ?
Quand on voit ce que sort aujourd'hui une de ses anciennes maîtresses, je suis désolée mais le billet de Porte, à côté, c'était de la roupie de sansonnet.
Répondre
D
L'émission, en effet, se termine à 12 heures 25 maintenant.
Je retiendrai pour ma part Daniel Morin et Sony Chan.
Elle a chanté remarquablement "La tour Eiffel" qui est une chanson chinoise des années 80. Avec des graves plus importants que quand elle parle.
Répondre
Y
Merci de me remercier (on va se croire à la soirée des Césars). Et de m’en avoir appris davantage sur la bande de bras cassés qui gravite autour de Lopez. On souhaite parfois une pluie de
météorites sur le Palais Gruyère.

Pour l’horaire actuel de l’émission, je serais incapable de le dire, car j’ai cessé de l’écouter. Je me contente de Morin en différé, et parfois de Sony Chan.
Répondre
Y
Je ne reprends pas à mon compte le mot « déraper ». C’est celui que presque tout le monde a employé. Didier lui-même dit que son sketch n’était pas fameux.

Ce qui est sûr, c’est que son vocabulaire ne m’a en rien dérangé.
Répondre
J
Dérapé, je ne sais pas. Je me rappelle très bien l'écoute de ce sketch le matin, et au milieu des sourires, je disais "Oh purée la vache, il va loin, là" !! Je ne sais pas si on peut dire que
j'étais choqué, heurté, horrifié, mais je sentais que le sketch allait "remuer" ou faire parler. Je devrais faire voyant.
Répondre
X
Merci pour toutes ces explications passionnantes sur les émission humoristique de FI.
Malgré votre souhait de ne pas vous étendre sur les succédanées du Fou du Roi, j'ai au moins une satisfaction, que dis-je! un espoir que la raison revienne aux programmateurs, c'est de savoir qu'un
programme court ne verra pas le jour. En effet, les acolytes du médiocre M. Previously (alias Thomas Nucci, acteur de 3ème zone pour sa notoriété) devaient réaliser une série radio intitulée Les
Formidables Aventures de l'Espace, les enregistrements avaient même commencé en novembre, juste après l'émission de Lopez.
La programmation a finalement expliqué que c'était "trop pour les jeunes", ce qui signifiait certainement que ce n'était pas pour FI. A la vue de ce que Previously produit comme originalité,
créativité, et humour, c'est un soulagement que ses camarades n'aient pas été retenus.

A propos, est-ce moi ou l'émission de Lopez se termine désormais à 12h25 alors que Giordano (pré-A Votre Ecoute) rendait l'antenne à 12h30?

X
Répondre