Rumeurs

Publié le par Yves-André Samère

On a beau les dénoncer, il traîne toujours et partout des rumeurs ignobles. Je suis tombé sur une belle rumeur, et je vous invite à voir la vidéo ICI, c’est saignant, et tout à fait révélateur des mœurs de la presse, à laquelle je porte la considération que vous savez, n’en déplaise à Jean-Michel Apathie que cela défrise.

Tout cela, et de fil en aiguille, à cause du ou des procès dont est menacé Guerlain, ce fabricant de parfum, plutôt idiot, et qui a cru bon de faire une plaisanterie vaseuse à la télévision, plaisanterie que la journaliste Lise Lucet, qui n’est pourtant pas la dernière des andouilles, n’a pas relevée sur le moment (elle a prétendu n’avoir rien entendu, mais c’est difficile à croire). Ce type avait dit, à propos de je ne sais plus trop quoi, qu’il avait « travaillé comme un Nègre, à supposer que les Nègres travaillent ». Ce n’était pas très fin, mais depuis, on ne parle plus que de cela, et il est menacé d’être traîné en  justice par des associations bien-pensantes. Mieux vaudrait se payer sa tête... et boycotter ses parfums, ce serait plus efficace. Après tout, chacun a le droit, à 75 ans, d’être un peu gâteux. Et on a vu un ministre se faire condamner en justice pour une blague sur les Arabes, et être maintenu à son poste !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

J’ai une vraie répulsion pour ce mot, « black ». Comme envers tout ce qui camoufle la réalité. Je dis souvent que, face à un tel vocabulaire, on a l’impression de boxer un édredon.


Répondre
D

Papy n'a pas été très fin, d'accord, mais cela n'est que roupie de sansonnet. Le mot "nègre" ou le mot "noir" en eux-mêmes ne sont pas infamants, et pourtant : "black" est tellement mieux !
Ce n'est pas en changeant les mots que l'on change la réalité.


Répondre