Silence télé

Publié le par Yves-André Samère

Ah les dégonflés ! Remarquez, c’est toujours une satisfaction de prévoir comment les choses vont se passer, et de vérifier ensuite que ce qu’on a prévu arrive en effet.

Ce matin, en annonçant que, sur Canal Plus, les Guignols se mettraient en grève le soir même, je me doutais bien que la chaîne n’en soufflerait pas un mot et camouflerait la situation en se rabattant sur le truc habituel : une rediffusion. Ça n’a pas manqué, Canal Plus a diffusé une émission ancienne.

Le plus beau, c’est que cette substitution a été passée sous silence. Seul indice, Antoine de Caunes a dû s’abstenir de dialoguer avec PPD avant le lancement de la séquence. Mais on imaginait sans doute que le public n’y verrait que du feu.

C’est raté. Notez que les grèves sur France Inter sont traitées de la même manière, par le silence total, et François Morel avait fustigé cette discrétion en en faisant le sujet d’une chronique... sur France Inter. C’était dans Rien à voir, le vendredi 26 novembre 1999. Il est toujours magnifique, Morel.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Il y en a tout le temps. Le talent ne doit pas être transmissible.
Répondre
P
J'ai attendu également, pour voir si quelque chose serait dit de cette grève, et j'ai été assez désappointée (quoi que peu surprise) de constater qu'il n'en a rien été. Et qu'est-ce qu'on a eu dans
la rediffusion ? Une parodie de Stromae ! C'est moi où il y en a tout le temps ces derniers temps ? ...
Répondre