Stromae

Publié le par Yves-André Samère

Dans l’émission de Bern aujourd’hui sur RTL, l’invité était ce chanteur belge au pseudo bizarre, Stromae, donc maestro à l’envers (il se prénomme Paul, en vérité). Comme je n’avais pas été convaincu par sa prestation sur Canal Plus la semaine dernière, je trainais un peu les pieds, mais non, car ce garçon est étonnant.

D’abord, il est intelligent, calme et cultivé. Ensuite, en une heure et demie d’émission, il n’a pas proféré la moindre faute de français ni la moindre vulgarité. S’il pouvait donner des leçons à ce pauvre Régis Mailhot, qui n’arrive JAMAIS à terminer une phrase sans trébucher et, histoire d’aggraver son cas, sortir une contre-vérité (du genre « la Grande Muraille de Chine est visible depuis la Lune » ou « l’Immaculée Conception concerne la naissance de Jésus »), il rendrait service à nos oreilles, que ce pitre endommage quotidiennement.

Enfin, mais c’est banal, ce Belge défend ardemment la langue française. Il a osé dire qu’on n’avait pas besoin de chanter en anglais pour plaire au public ! Du coup, je l’aime bien. Pas au point d’acheter ses disques (pardon : ses albums), mais cela ne m’empêcherait pas de les télécharger. Éventuellement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Les chansons, je m’en fiche royalement, mais j’aime les gens originaux et intelligents. Fils d’un Rwandais et d’une Belge, instruit chez les Jésuites, et passionné de mathématiques et
d’architecture, ce gars est l’anti-Daft Punk !
Répondre
D
Au risque de me répéter, il est Belge !
J'avais écouté une interview de lui, et j'avais été frappée par sa simplicité, son français (sans euh, chais pas, ouais, etc.), et sa franchise. Sans compter sa pointe d'ironie.
J'avais écouté d'une oreille distraite sa chanson "formidable", puis plus attentivement quand il avait dit "fort minable". Qui, de nos jours, emploie le mot "fort" dans ce sens ???
Répondre
R
Comme quoi, les apparences sont parfois trompeuses.
Répondre