Tout traduire ?

Publié le par Yves-André Samère

Hier, j’ai visionné un documentaire que j’avais téléchargé, intitulé Les hackers. Il s’agissait d’un film d’environ une quarantaine de minutes, en langue anglaise, mais qui avait été traduit en français pour être diffusé sur France 2. Le sujet m’intéresse beaucoup, mais je ne vais pas en parler aujourd’hui, car un détail m’a fait rire.

On comprenait immédiatement que le traducteur ne connaissait rien à l’informatique, ce qui, pour un documentaire éducatif sur ce sujet, était un peu gênant. Ainsi, un passage traitait du système d’exploitation Unix, réputé pour être le plus sûr du monde, car on ne peut rien modifier aux logiciels si on n’a pas le statut d’administrateur. Et le commentaire affirmait que l’identifiant permettant à l’administrateur de se faire reconnaître comme tel devait être « racine ». Sic.

Tous ceux qui se sont un peu frottés à Unix ou à son dérivé Linux savent que le compte d’administrateur ne doit pas s’appeler ainsi, mais root. Ne m’objectez pas que root, en anglais, est l’équivalent de racine en français : certes, mais c’est sans intérêt, car on ne traduit pas ce terme, qui est universel. Et cela m’a fait souvenir d’une petite histoire survenue en Afrique. Me trouvant un soir à Bouaké, en Côte d’Ivoire, j’ai vu que le Centre culturel de la ville projetait un film intitulé La reine africaine. Or il n’existe aucun film portant ce nom, et il s’agissait de The African queen, le film de John Huston avec Humphrey Bogart et Katharine Hepburn. Mais le responsable de l’endroit, trop bien intentionné, avait traduit, et à tort ! Pourquoi à tort ? Parce que c’est un nom de bateau, et qu’on ne traduit pas les noms des bateaux ! Vous imaginez si le film de James Cameron, Titanic, était exploité sous le nom de « Titanesque » ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Je connais parfaitement ce site, je l’ai encore utilisé ce matin pour télécharger un épisode en six minutes avec un lien torrent. Les autres sites (sans torrent) prennent six à huit heures et se
plantent avant la fin !
Répondre
K
Je suis étonné que vous ne connaissiez pas cette série.
Que dire ..... cpasbien.com de télécharger des VOSTFR.
Vous risquez l'enfer avec les autres pirates, où les diablotins de la Hadopi vous piqueront les yeux avec l'intégrale de "allo Nabilla" :-)
Répondre
Y
Je ne connais pas (ça n’a jamais été diffusé en France), mais je vais essayer de voir les épisodes. En tout cas, les auteurs se sont documentés.
Répondre
K
Dans la série "persons of interest" , une de protagoniste se surnomme "root" et entretient un lien spécial avec "the machine". Root , c'est quand même mieux que "administrator"
;-)
Répondre