Un ange (bleu) passe...

Publié le par Yves-André Samère

Il est rare que Stéphane Bern se plante lamentablement, mais ça lui est arrivé aujourd’hui.

Dans sa présentation de Louis Bozon, ancien animateur du Jeu des mille euros sur France Inter et ami de Marlene Dietrich, il l’a qualifié d’ami d’« une des plus grandes étoiles du cinéma, L’ange bleu ».

La confusion est classique et donne une occasion de fou-rire aux cinéphiles qui entendent les autres se fourvoyer : Marlene Dietrich n’a jamais été l’Ange bleu, elle a joué dans le film de ce nom, et ledit ange n’était pas son personnage, puisque ce n’était que... l’enseigne du cabaret où elle chantait. 

Son personnage s’appelait Lola Lola.

Encore un effort, Stéphane. Tu vas bientôt nous révéler que la bête humaine, c’était Jean Gabin !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :