Une autre planète

Publié le par Yves-André Samère

Au chapitre des curiosités amusantes, le fait que des professeurs de collège se sont mis en grève (ils appellent ça le « droit de retrait », or je vous rappelle qu’on ne dit plus « concierge » mais « gardienne d’immeuble »), parce qu’ils réclamaient onze surveillants et que le rectorat ne leur en accordait que neuf. Cette guerre picrocholine m’a rappelé que j’ai connu un lycée de Côte d’Ivoire, à Bouaké, qui se trouvait être le plus important du pays : quatre mille élèves, cent cinquante professeurs.

Eh bien, ce lycée ne comptait que... trois surveillants ! Et il ne connaissait aucun problème de discipline. Mais la Côte d'Ivoire se trouve sur une autre planète, naturellement.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :