Une cloche et deux cloches

Publié le par Yves-André Samère

C’est Télé-Poubelle qui s’est chargée de retransmettre la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres, et, pour en faire le commentaire, elle avait délégué ses deux présentateurs vedettes, Gilles Bouleau et Harry Roselmack.

Eh bien j’ai le regret de dire que ces deux honorables journalistes sont des ignares. À plusieurs reprises, je les ai entendus désigner sous le nom de Big Ben la Tour de l’Horloge (Clock Tower) du Palais de Westminster, où siège le Parlement. Mieux, ils n’ont pas manqué non plus de parler de « la cloche DE Big Ben ».

Hélas pour eux, il y a cloche et cloches, car Big Ben n’est pas le nom de la tour, mais le nom de la cloche elle-même, que la Tour abrite ! Et si un de vos amis est allé à Londres et qu’il se vante d’avoir VU Big Ben, traitez-le de menteur. Je sais bien que tout le monde confond les deux, mais quand on est chargé d’une émission de télé qui sera vue par des millions de gens et qui concerne un évènement suivi par des milliards de téléspectateurs, on se documente avant. Stéphane  Bern n’aurait pas commis cette bêtise, digne d’un débutant.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :