Une grève qui tombe bien

Publié le par Yves-André Samère

Providentielle, cette grève à Radio-France, qui en est à son cinquième jour. Certes, ce n’est pas la première ! On en a connu une, il y a quelques années, qui a duré plusieurs semaines...

Bref, elle tombe bien, car le nouveau patron du CSA vient justement d’être nommé, avant-hier, c’est Olivier Schrameck, et, s’il ne connaît absolument rien à l’audiovisuel, il a été longtemps le collaborateur de Lionel Jospin – que je m’obstine à considérer comme le socialiste le plus capable qu’on ait connu à la tête du gouvernement.

Pourquoi cette grève tombe bien ? Parce qu’elle va peut-être inciter Schrameck à nous débarrasser des deux boulets que le seul piston a fait nommer à la présidence de Radio France et à la direction de France Inter : respectivement, Jean-Luc Hees et Philippe Val. Rappelons que, contre toute logique, c’est le second qui a fait nommer le premier ! En effet, copain de Carlita, l’ancien patron de « Charlie-Hebdo » avait été proposé pour diriger France Inter, par la dame, à son mari, lequel se trouvait être le président de la République (rappelez-moi son nom, il m’échappe), et Val a, ensuite, suggéré le nom de son copain pour la présidence du Palais-Gruyère.

Voir ces deux-là prendre à leur tour cette porte qu’ils ont fait prendre à d’autres sous des prétextes un peu bidon, serait une belle satisfaction. Et si, en prime, les deux nouveaux arrivants nous débarrassaient de Frédéric Lopez en ne renouvelant pas son contrat en juin, ce serait parfait.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Je l’ai entendu dire, en effet, à propos de Roselyne Bachelot. Ce ne serait pas très étonnant, et cela donnerait une idée de la façon dont Radio France est pilotée.
Répondre
X
qu'apprends-je? Lopez délèguera la présentation de son émission sur Inter pendant qu'il ira tourner les programmes pour sa société de production avant de les faire payer par France Télévisions, et
parmi ces "jokers" figureront Roselyne Bachelot, Melissa Theuriau, Dick Rivers, Patrick Timsit. Je pense qu'il eût été plus judicieux d'utiliser la traduction du mot "joker" pour qualifier ces
bouffons...
Répondre
Y
Pareil pour moi, quoique... pas à six heures !
Répondre
D
En effet FI n'en est pas à la première grève mais pour moi, c'est la première fois que son programme ne me manque pas du tout (sauf entre 6 et 9h).
Et pourtant, je suis tombée bien bas! si vous saviez quelles stations j'"écoute"!
Heureusement, il y a la musique et le doux murmure de mes adolescents à la maison (et aussi mes poules dans le jardin).
Répondre