Vatican : on ferme !

Publié le par Yves-André Samère

Mauvaise nouvelle à vous annoncer ; urbi et orbi, pour ainsi dire. Il n’y aura pas de successeur à Benoît XVI ! La papauté va disparaître. Un pape ôté, plus de papauté du tout.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le Vatican qui le laisse entendre, et voici comment. Vous vous souvenez sans doute de cette exhibition un peu ridicule du pape envoyant un tweet sous les caméras. Ridicule, parce qu’on avait décidé, pour faire branché, qu’il utiliserait une tablette, or le pauvre homme ne savait visiblement pas s’en servir. De sorte qu’il avait presque fallu lui tenir la main, comme à un petit enfant, pour qu’il appuie de son index à l’endroit voulu, afin que le texte qu’on avait rédigé à sa place soit envoyé sur Twitter.

Or le compte du pape sur ce site vient d’être supprimé. Normal, pensez-vous, Benoît XVI s’en va, son successeur n’aura qu’à créer son propre compte. Mais non !

En effet, l’adresse du compte de Benoît XVI qu’on a supprimée n’était pas à son nom, ce n’était pas #BenedettoXVI. C’était #Pontifex, autrement dit, celle du pape en tant que chef de l’État du Vatican.

Si bien qu’on peut en conclure que c’est la fonction de pape qui est supprimée.

(Cette démonstration est irréfutable. Je l’ai rédigée avec mon sérieux habituel, qui m’a rendu célèbre dans tout mon immeuble)

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Pas de blasphème, je vous prie ! Dieu vous voit et vous entend.
Répondre
D
Magnifique investigation, et non moins magnifique déduction !
D'après les dernières rumeurs, ce serait plutôt Pontifesse que Pontifex.
Répondre