Vingt-quatre heures... sur ma montre !

Publié le par Yves-André Samère

Rolex, Breitling, Patek Philippe… J’ai du mal à comprendre cette passion de certains hommes politiques, et de tous bords, pour les montres.

D’autant moins qu’elles ne sont ni très belles ni très originales, ces toquantes, à en croire les photos publicitaires qui les vantent, notamment dans « Le Figaro ».

Or je suis bien certain qu’aucun d’entre eux ne possède une montre comme la mienne : elle possède un cadran gradué en vingt-quatre heures. Le « 12 » est en bas, le « 6 » à droite, et, comble du raffinement, les chiffres correspondant à la nuit sont les seuls lumineux ! Jamais je n’ai vu ailleurs une montre semblable, même si je sais que ça existe.

Mais le tape-à-l’œil m’attire si peu que je  la laisse dans un tiroir. J’ai renoncé à porter une montre, depuis pas mal de temps, et jamais je ne me suis paré de bagues ou de colliers. En aucun cas on ne m’élira à la présidence de la République, c’est évident.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Ciel ! Un revenant.
Répondre
J
La montre qui demande 1 minute avant de révéler l'heure...si on ne se trompe pas !
http://www.stormwatches.com/watches/mens/code-19828
Répondre
Y
Tiens ! Un extra-lucide... Comme je n’ai ni donné la marque ni fourni la moindre description précise, je suis peut-être aussi pointilleux, sur le goût, que lesdits mafiosi.
Répondre
E
Les hommes politiques ont des montres de mafiosi et ça
leur va très bien.
La vôtre, c'est la minuterie de mon lave-linge !
Répondre