Vivement la fin !

Publié le par Yves-André Samère

Attendu que, si l’on en croit le dernier rapport du GIEC, l'espèce humaine est responsable de TOUTES les catastrophes qui affectent la planète (y compris les tremblements de terre, les éruptions volcaniques et la dernière émission télévisée de Sofia Aram), j’en conclus qu’il serait de l’intérêt de TOUTES les autres espèces vivantes que l’Homme disparaisse.

Il faut donc en tirer la leçon suivante : le réchauffement climatique, qui va tuer la plupart des hommes de cette Terre, est en soi un bien.

Faites circuler, je vous prie.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :