Vivent les paradis fiscaux !

Publié le par Yves-André Samère

Vous ne trouvez pas un peu crétin que tant de gens râlent contre les grandes firmes internationales qui installent leur siège social ou celui de leurs filiales dans des pays où les impôts sont moins élevés qu’ailleurs ? Qu’on se mette à leur place : que ferions-nous si nous avions la même possibilité ?

Après tout, Google, Microsoft, Apple et autres Yahoo n’ont pas inventé (ni créé) ces législations locales qui les favorisent. Rien n’interdit à une société de s’installer où elle veut, et le faire à un endroit qui lui est favorable, cela s’appelle de la bonne gestion. Faire le contraire, ce serait un gaspillage insensé, et les dirigeants qui prendraient ce genre de décision seraient vite désavoués et virés par leur conseil d’administration. Ils ne sont même pas malhonnêtes, ils font leur travail du mieux possible, et rien de plus.

De sorte que les râleurs sont des tartuffes. Si l’état du monde actuel ne vous plaît pas, élisez des dirigeants qui changent la législation et se mettent d’accord pour que les mêmes règles s’appliquent partout. Ce n’est pas demain la veille ? Sans doute, mais qui est responsable ? Google, Microsoft, etc., ne siègent pas au Parlement des pays concernés, et réformer les lois ne fait pas partie de leurs prérogatives. Vous, électeurs, êtes mieux placés, et donc davantage responsables de ce qui ne vous plaît pas.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Ce qui ne contredit en rien ce que j’ai écrit. Aucun pays n’a rendu le lobbying illégal (je vois mal comment), or je parlais des lois qui existent, pas de celles qui pourraient ou devraient
exister.

De sorte que ces firmes ne faisant rien d’illégal, on ne peut pas se plaindre de leur comportement. Si la loi ne plaît aux gouvernants, c’est à eux de la modifier.
Répondre
Y
Ce qui ne contredit en rien ce que j’ai écrit. Aucun pays n’a rendu le lobbying illégal (je vois mal comment), or je parlais des lois qui existent, pas de celles qui pourraient ou devraient
exister.
Répondre
J
Ne siègent pas, certes, mais il y a quand même un sacré lobbying.
Répondre