Vomir Staline et vénérer Lénine ?!

Publié le par Yves-André Samère

Je connais des personnes sincères, et assez bien documentées, qui crachent sur Staline... et admirent Lénine ! Gorbatchev (non, je ne le connais pas) était de ces personnes-là. C’est étrange...

Non, les agissements de Staline ne sont pas une continuation perverse de « l’œuvre admirable » commencée par Lénine, ils constituent la suite de ce qu’avait commencé le boucher du peuple russe, Lénine en personne.

Par exemple, la terreur institutionnelle, c’est Lénine qui l’a instaurée. En 1918, un an après la fameuse Révolution, le parti bolchevique perd les élections. Que fait Lénine ? Il dissout l’assemblée constituante qui venait d’être élue. Et, à partir de 1921, il entreprend de liquider systématiquement les opposants. Il commence à l’extérieur du parti, puis il continue au sein du parti. Le but est clair, détruire physiquement tous les opposants à son pouvoir. Comme Lénine est mort « trop » tôt, Staline a continué ce qu’il avait entrepris. Évidemment, sadique né, il l’a fait sur une grande échelle, et l’on évalue à soixante millions le nombre de personnes victimes du stalinisme. Beaucoup plus qu’Hitler. Et il n’a pas épargné les Juifs.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Je n’oubliais pas Trotski. Mais je n’avais pas entrepris une histoire de l’URSS ! Je pointais seulement un « détail », comme dirait je ne sais plus qui, puisqu’il a pris sa retraite.


Répondre