Comment dire « tête d’ampoule » au féminin ?

Publié le par Yves-André Samère

Florence Woerth, femme de son mari, tente de se justifier en argüant qu’elle a « sous-estimé » les agissements de la société qui l’employait, au service de madame Bettencourt, celle que les Guignols surnomment joliment Mamie Zinzin.

Attendu que Flo a « fait H.E.C. », cela ne fait que confirmer ce que je pense depuis toujours : que cette fabrique de crânes d’œufs – Malcolm dirait « des têtes d’ampoule » – ne produit que des crétins, euh... surestimés.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y

Les individus sortis de HEC, mais qui étaient pareils avant d’y entrer, ont un idéal de vie très élevé : le fric, la bouffe et le cul. Tout le reste ne leur sert que de camouflage.


Répondre
D

Considérant que la calvitie arrive généralement à l'âge mûr pour les hommes, pour les femmes je pense qu'il y aurait le mot "botox" ... "cerveau botoxé", par exemple ? Tous les méandres seraient
lisses.
Le PDG créateur de Swatch qui vient de mourir disait que les écoles de commerce tuaient l'esprit d'entreprise, et l'entreprise en elle-même. Iconoclaste pour iconoclaste, il disait aussi que la
dernière chose à faire était de licencier le personnel !
Les ampoules botoxées pensent je suppose qu'il était temps qu'il disparaisse, ce vieux croûton de 82 ans qui n'avait rien compris, si ce n'est qu'il avait sauvé l'industrie horlogère suisse...


Répondre