La Porte aux Lions

Publié le par Yves-André Samère

Comme presque tous les amateurs de culture mais mal renseignés, vous vous êtes cassé le nez sur l’entrée au Musée du Louvre, à Paris : files d’attente interminables devant la pyramide, principale entrée officielle de l’immense bâtiment ; absence de carte d’abonnement si vous n’êtes pas aux Amis du Louvre ; découragement face au parcours du combattant qui vous guette si vous décidez d’y pénétrer par l’entrée du Carrousel, proche du Jardin des Tuileries, au 99 Rue de Rivoli (ou par le grand escalier proche de ce même Arc de Triomphe du Carrousel), et conçue spécialement pour vous obliger à suivre toute la galerie commerciale, où l’on compte bien que laisserez vos derniers sous.

Eh bien, il existe une autre entrée, peu connue car elle se trouve un peu à l’écart, pas très loin de celle du Carrousel. C’est l’entrée de la Porte des Lions, dont vous verrez un plan ICI et une photo . Il m’est arrivé d’y passer pour en sortir, après une visite de la grande Galerie, puisqu’elle se trouve à son extrémité. Elle possède en outre une vertu majeure : alors que le passage par la pyramide ou l’entrée des abonnés vous obligent à descendre d’abord l’équivalent de trois étages, après quoi, puisque les rares ascenseurs ne fonctionnent pas certains jours d’affluence, vous n’avez plus qu’à vous payer les escaliers permettant de remonter à la surface (formidable imbécillité de l’architecte et de celui qui l’avait choisi, à savoir Mitterrand), la Porte des Lions est tout bêtement au niveau du rez-de-chaussée, donc vous êtes déjà à pied d’œuvre pour visiter les salles qui s’y trouvent. Par exemple, celle où j’avais trouvé cette œuvre d’Andrea Della Robbia dont je vous ai parlé récemment.

Hélas, on dit qu’elle est désormais réservée aux groupes, et que les visiteurs isolés y sont tricards. Venez donc avec votre famille nombreuse, ou votre classe.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

francine 02/01/2017 15:23

bonjour, ah bon, la porte des lions est condamnée?? j'irai voir un de ces quatre; il y a un accès direct au Louvre depuis le métro; sinon, oui visiter ce musée relève du parcours du combattant, surtout avec les demi étages, on se perd dans ce dédale; j'y vais assez souvent, j'en reviens épuisée à chaque fois; mais je commence à connaître les raccourcis; par contre pour en sortir, c'est compliqué, mais je connais le chemin le plus court maintenant !!! les escalators fonctionnent, en général, en tout cas; et j'ai toujours pu prendre les ascenceurs, aurais eu de la chance? en tout cas c'est un beau musée, immense, avec tous les inconvénients qui en découlent; meilleurs veoux Francine

Yves-André Samère 02/01/2017 15:39

Condamnation de la Porte des Lions : récente, d'après un site spécialisé. Pour sortir, durant des mois, on ne pouvait plus sortir QUE par la galerie commerciale, mais, depuis peu, on a rouvert l'escalator sous l'entrée de la rue de Rivoli, qui était auparavant condamné. J'ai déjà raconté la difficulté à retrouver l'œuvre que je préfère, qui se trouve dans les antiquités romaines, salle 27, au rez-de-chaussée : on doit descendre trois étages, puis les remonter. Le jour de Noël, les ascenseurs pour y monter étaient condamnés. Pour comble, on a modifié la numérotion de certaines salles, et les plans imprimés ne correspondent plus ! Quant à savoir où se trouve ce qu'on cherche, inutile de trop compter sur les gardiens, ils en savent aussi peu que les visiteurs.