Le créationnisme, fadaise qui a la vie dure

Publié le par Yves-André Samère

Je suis athée. Je suis rationaliste. Impossible de croire au surnaturel, et à un « Dieu » (sic) ayant créé l’Univers (resic) en six jours, puis fabriqué l’être humain à son image (re-re-sic) et la femme pour lui servir d’« aide» (re-re-re-sic, et voir la Genèse, chapitre 1, verset 18). Ou de gober qu’il a fait la lumière AVANT de créer le Soleil et les étoiles, puis, qu’au bout de six jours, il ait eu besoin de « se reposer » (re-sisic)    !

Bref, tout ce qui relève de la prétendue Création, c’est ce que Montherlant appelait « de la bouillie pour les chats » – première version de notre moderne bullshit, si on donne dans les anglicismes, mais vous pouvez dire fadaise si ça vous plaît devantage. Or, des créationnistes, ces fadas qui croient au créationnisme, nous en avons quelques-uns en France, comme ces retardés mentaux de la Manif pour tous, défilant en braillant leur fameux slogan d’inspiration catholique « Un papa, une maman », mais ils pullulent aux États-Unis, où existent trois divinités : Dieu, le dollar et la conviction que « ce grand pays doit diriger le monde », bien qu’il ait perdu toutes ses guerres depuis 1945.

Les scientifiques, à peu près unanimes, pensent que la naissance de l’Univers remonte à quatorze milliards d’années, au moment du célèbre Big Bang, mais les créationnistes penchent plutôt pour... quatre mille ans avant le début de notre ère, donc vers -6100 (ils avaient compté le nombre de générations entre Adam et Jésus, en ne tenant pas compte du fait que beaucoup de personnages de l’Ancien Testament sont crédités d’un âge plus que canonique, 969 ans pour Mathusalem) ; et un certain James Ussher, archevêque d’Armagh et primat d’Irlande, auteur d’une chronologie publiée en 1650, Annales de l’Ancien Testament, retracées depuis l’origine du monde, n’a pas craint le ridicule d’assigner, au premier jour de la Création, la date et l’heure du 23 octobre -4004 à midi ! Or un âge de 6100 ans pour l’Univers et donc pour la Terre, c’est tout autre chose, et cela contredit absolument, entre autres, la totalité des découvertes en paléontologie !

On voit que tout ce qui relève du créationnisme patauge dans le farfelu. Il est donc hautement fantaisiste d’affirmer que les hommes sont « faits pour consommer de la viande », simplement parce qu’ils en mangent. Parce que certaines peuplades sont cannibales, faut-il en conclure que l’Homme est fait pour le cannibalisme ? Ou alors, écrivons que Ravaillac était fait pour poignarder Henri IV ; Jeanne d’Arc, faite pour brûler à Rouen ; Hitler, fait pour envoyer les Juifs dans les chambres à gaz ; et Louis XIV, fait pour révoquer l’Édit de Nantes qu’avait signé son grand-père Henri IV.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Le Manifest Destiny (en français « destin manifeste », ou « destinée manifeste »1) est une idéologie selon laquelle la nation américaine avait pour mission divine de répandre la démocratie et la civilisation vers l'Ouest.

Elle était défendue par les républicains-démocrates aux États-Unis dans les années 1840, plus particulièrement par les « faucons » sous la présidence de James Polk C'est Dieu qui l'a dit et puis c'est tout !
Répondre
Y
Eh oui, toujours le même vieux slogan : ce grand pays doit dominer le monde. Ils sont cinglés, aux États-Unis.
G
La qualité majeure de l'homme est de s'adapter à l'environnement. L'homme préhistorique n'avait pas vraiment de choix pour s'alimenter. Nous l'avons nous ce choix. Se nourrir de bidoche traitée aux antibiotiques du vivant de l'animal et ensuite de toutes sortes de saletés avant la consommation, c'est aussi un choix. Pour ma part, pas de viande !
Répondre
Y
Rien à dire, tout correspond à ce que je pense. Nous n’avons pas à imiter les hommes préhistoriques.
M
Je ne parlais pas de Dieu en disant '' nous sommes faits '' mais de la nature qui elle est bien réelle. Vous savez, je ne suis pas plus croyant que vous. Néanmoins, je soutiens que nous sommes les maillons d'une chaine alimentaire et que la viande fait partie, quasiment depuis la préhistoire, de nos premières sources de nourriture. Pas besoin d'être cannibale pour cela. N'est-ce-pas, Yves-André...
Répondre
Y
La nature ? Voici quelques questions de bon sens :

1. Qu’est-ce que « la nature » ?
2. Si elle existe, a-t-elle une volonté ?
3. Si la nature a une volonté, qui peut se vanter de la connaître ?
4. Si la nature a une volonté et qu’on peut savoir laquelle, y a-t-il obligation de la respecter, sachant qu’à son actif, elle a les épidémies, les séismes, les éruptions volcaniques, les raz de marée, les moustiques et autres animaux dangereux (dont l’homme).

En somme, tu remplaces Dieu par « la nature », et on n’est pas plus avancé.
D
Oh, si on remplace "faits" par "constitués", je pense que l'on peut éliminer Ravaillac, Hitler et Jeanne d'Arc ? Car là, on parle de structure et non de but.
Sinon, je ne sais plus quel cinglé du genre créationniste construit une fusée pour démontrer que la terre est plate. Bon courage !
Répondre
Y
Je vois mal la nuance entre l’être humain banal et les trois personnages que j’ai cités.

Pour les lubies sur la Terre plate, on trouve sur YouTube des tas de vidéos sur le sujet. Il suffit de rechercher dans la boîte prévue pour ça. C’est du même tonneau que le célèbre « On n’est jamais allé sur la Lune, et les reportages diffusés à la télé ont été filmés par Kubrick dans un studio de Londres ».