Concerto de Varsovie

La première fois qu’à quinze ou seize ans je me suis intéressé à une musique de cinéma, c’était pour un film... que je n’avais jamais vu (et que je n’ai pas encore vu, mais je l’ai commandé sur Amazon, sans sous-titres parce que cela n’existe pas, néanmoins...

Lire la suite

« La bataille du siècle »

Hier soir, un hommage indirect à Laurel et Hardy a été rendu sur France 2 par l’émission de Patrick Sébastien Le grand burlesque. Pourquoi Laurel et Hardy alors que leurs noms jamais n’ont été prononcés ? Parce que les deux grands comiques, en 1927, avaient...

Lire la suite

L’actualité en Goguette(s)

Détendons-nous un peu, et rions des ridicules de l’actualité. En ce moment, le couple le plus ridicule, c’est sans conteste celui des Fillon. Et comme, en France, tout finit par des chansons, en voici une qui va contribuer à la gloire des époux en Sablé(s)....

Lire la suite

Pour qui (ne pas) voter ?

Depuis 2002, jamais je n’ai pu voter à la présidentielle pour un candidat qui me plaisait. Cette année-là, mon favori était Jospin, mais l’infernal tandem Taubira-Chèvenement a détourné les voix qui auraient dû lui revenir, et nous nous sommes retrouvés...

Lire la suite

Passer entre les mailles

Comme les journaux et radio-télés sont trop occupés à martyriser ce pauvre Fillon et l’innocente Penelope, on ne les a guère vus ou entendus reprendre une certaine information expliquant pourquoi le Taré xénophobe de Manhattan avait lancé une fatwa sur...

Lire la suite

Presque avocats

Ce matin, sur France Inter, dans les quelques minutes allouées à l’interview par Léa Salamé, on a pu entendre Thierry Solère, porte-parole de Fillon, employer une expression curieuse. Faisant référence à cette déclaration de son candidat selon laquelle,...

Lire la suite

Blanche comme une oie

Ces derniers jours, on a beaucoup entendu cette petite chanson : Penelope Fillon n’est coupable de rien, il faut la laisser tranquille, c’est son mari qui a tout fait et qui devrait être jugé. Que Fillon se soit conduit comme un gougnafier, je suis bien...

Lire la suite