Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Déboulonnons : Dieu (1)

Difficile de percevoir la dualité de Dieu si on lit l’Ancien testament dans une traduction française ! Or toutes les éditions dans notre langue dérivent de celles de Louis Segond, un protestant, qui ne s’est pas gêné pour donner au texte hébreu un certain...

Lire la suite

Encore un ministre pour rire

François Hollande, c’est Nominator ! Il nomme à tour de bras des tas d’incapables et de gens bizarres. Souvenez-vous de la mère de Térébentine, d’Aquilino Morelle (l’amateur de godasses), des trois ou quatre ministres de l’Écologie qu’il a usés avant...

Lire la suite

Sa Majetski et ses sbires

C’est formidable, ces coïncidences. Lundi, dans un article sur le prétendu chantage exercé par deux journalistes français sur Mohammed VI, j’avais parlé du « petit roi et [de] ses sbires ». Et, hier, voilà que « Le Canard enchaîné », en page 8, emploie...

Lire la suite

Une rencontre au sommet

Ce matin a été annoncé que Sorj Chalandon serait sur France Inter l’invité d’Augustin Trapenard dans son émission de neuf heures. Très bien, ils auront pu, j’espère, parler de votre (très humble) serviteur, puisqu’ils ont en commun d’être venus sur le...

Lire la suite

Dévidage du chapelet

Ça y est, c’est reparti ! Hier, sur RTL, Bern recevait Philippe Etchebest, qui fait dans la cuisine pour rupins et a éprouvé le besoin de le faire savoir aux foules dans un livre qu’on va s’arracher, soyez-en certains. Aujourd’hui, quelle surprise, sur...

Lire la suite

La fausse mort du « Gorafi »

La crédulité maladive des médias a été démontrée de façon éclatante avant-hier lundi 31 août, lorsque, sur le site du « Gorafi », est apparue la simple mention « Le Gorafi, c’est fini. Merci de votre fidélité ! », et cela sous l’adresse www.legorafi.fr/merci.html....

Lire la suite

Horreur ! Horreur ? Erreur !

J’ai souvent dit qu’ici, je ne parlerai pas de cinéma, bien qu’avec les livres et la musique, il se trouve au centre de ma vie. Or je le fais ailleurs, et d’un point de vue assez différent de celui des critiques ayant pignon sur rue. Je ne prétends pas...

Lire la suite