Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les funérailles de Richie

Il y a quelques jours, j’ai fait allusion au livre Richie, que Raphaëlle Bacqué, journaliste, a consacré à Richard Descoings, ancien directeur de Science-Po, mort mystérieusement à New York, comme chacun sait. Or, le matin même de son départ en avion...

Lire la suite

Blockbuster

Jamais vu autant de monde que ce matin à neuf heures, à l’UGC des Halles. Mais pourquoi tous ces gens à une heure aussi matinale ? Michael Jackson est ressuscité ? Non, cette foule s’engouffrait dans la plus grande salle de ce complexe, qui en compte...

Lire la suite

Déboulonnons : Orson Welles

C’est toujours un peu éprouvant de découvrir qu’un homme que l’on admirait pour ses qualités d’artiste n’est pas, moralement, à la hauteur de ce qu’on attendait. Ainsi, tenez, Orson Welles. Depuis toujours, je le considère, avec le reste des amateurs...

Lire la suite

Aujourd’hui, grammaire

Vu aujourd’hui un film français d’un auteur, Emmanuel Mouret, qui est sans doute le meilleur dialoguiste du pays, et que les critiques français dédaignent – sans doute parce qu’il ne savent pas rédiger une phrase aussi bien que lui. Hélas, dans son dialogue,...

Lire la suite

Pas de souvenirs avant deux ans ?!

Je me méfie des experts. Autrefois, ils sévissaient plutôt dans les affaires judiciaires, et vous aurez un aperçu de leurs exploits (et de leur capacité de nuire) si vous lisez cet article sur Marie Besnard, une malheureuse qui fut accusée d’avoir empoisonné...

Lire la suite

Kouchner EST de gauche !

Ce soir, Bernard Kouchner vient pontifier au Grand Journal. Normal, il y a du boat-people dans l’actualité, on ne pouvait PAS ne pas inviter Kouchner ! C’est drôle, je pensais à lui au milieu de la journée. Mes occupations m’ont conduit à passer derrière...

Lire la suite

Tout est petit

Je ne sais à quoi cela tient, mais on a l’impression que les Français se sentent perpétuellement coupables. De quoi, ne me demandez pas. Alors, ils passent leur temps à s’excuser, de tout et de rien, et d’abord, en minimisant le plaisir qu’ils prennent...

Lire la suite

Panurgisme

Docile, je ne le suis pas et ne l’ai jamais été. Enfant, on avait toutes les peines du monde à me faire obéir à un ordre que je ne comprenais pas, et cela se terminait régulièrement par une raclée. Mon mot favori était « Pourquoi ? ». À présent, certains...

Lire la suite