Arles, fatale aux oreilles

J’ai suivi hier soir sur Arte l’émission sur Van Gogh et « l’énigme » [sic] de son oreille coupée. Décidément, dans cette ville d’Arles, on coupe beaucoup d’oreilles ! Dans les arênes, celle(s) du taureau vaincu (oh pardon, il faut écrire toro, j’oubliais)....

Lire la suite

Qui a inventé le téléphone ?

Chers lecteurs dont la modernité ne peut être mise en doute, je parierais bien une Cadillac en or massif que vous n’avez plus de téléphone filaire, et que, à l’instar de tous les gens normaux, vous vénérez désormais votre « portable », comme il faut dire...

Lire la suite

Syntaxe, priez pour nous

Je le dis souvent, au risque de vous casser les pieds, elles me flanquent de l’urticaire, ces expressions qui tendent à faire passer pour plus cultivés qu’ils le sont les individus qui les emploient, et qui se feraient couper en rondelles plutôt que de...

Lire la suite

Jean Marais sculpteur

Il y a quelques semaines, on a diffusé sur Arte une nouvelle version filmée de l’histoire de Marcel Aymé Le passe-muraille (il y avait eu une première version en 1951, avec Bourvil). Or, beaucoup moins connue, c’est cette statue du personnage capable...

Lire la suite

Serial kissers

Cette manie des gens qu’on invite à la radio ou à la télé, et qui éventuellement y travaillent ! Chaque qu’ils citent le nom de quelqu’un qui n’est pas présent, ils ajoutent TOUJOURS « On l’embrasse ». Sans blague ? Et si vous ne l’embrassiez pas via...

Lire la suite

Isabelle Huppert, imposteur

En un temps où chacun s’échine à féminiser des noms qui n’en ont aucun besoin (auteure, procureure, et autres « brimborions inutiles »), je n’ai trouvé aucun féminin à imposteur. Je vais donc me contenter d’écrire qu’Isabelle Huppert est UN imposteur....

Lire la suite

Le procès d’Eichmann

Il y a trois jours, j’ai visionné en différé un film de Paul Andrew Williams, écrit par Simon Block, et qui avait été réalisé en 2014 pour la BBC. L’un des acteurs principaux était Martin Freeman, que vous connaissez certainement, puisqu’il joue le docteur...

Lire la suite

Le français de nos présidents

De nos jours, n’importe qui peut devenir le chef d’État de son pays. Attention, par « n’importe qui », je n’entends pas « tout le monde ». Encore faut-il être milliardaire (voyez les États-Unis), ou d’une vulgarité au-dessus de la moyenne (voyez naguère...

Lire la suite

Enjoliveurs contre abréviateurs

Vous connaissez peut-être la chaude affection que je porte à ceux que j’appelle « les enjoliveurs », c’est-à-dire à ceux qui, ne sachant se contenter des mots simples que tout le monde comprend (et utilise), n’ont de cesse d’en trouver d’autres, qui disent...

Lire la suite