Le grand balayage

Comme prévu, hier, je n’ai pas voté, et il est probable que je ne voterai pas non plus dimanche prochain, puisque je ne connais personne parmi les candidats. Et voter pour un inconnu complet, non, merci, ce n’est pas demain la veille que je jouerai à...

Lire la suite

Voter, oui, mais pour qui ?

Après-demain, on vote pour élire les députés. Comme j’habite le premier arrondissement de Paris, mais que le découpage ne correspond pas à ce qui se fait pour les élections nationales ou municipales, mon arrondissement fait partie d’une circonscription...

Lire la suite

Mais comment a-t-il fait ?

Aujourd’hui, à l’occasion du changement de mes pansements qui a lieu un jour sur deux, j’ai eu l’idée un peu bizarre d’apporter chez l’infirmière un mètre à ruban, afin de mesurer la longueur des deux cicatrices faites lors de mon opération des artères...

Lire la suite

Les lendemains de fête religieuse

C’était aujourd’hui le lundi de Pentecôte, qui fait pendant à cet autre bizarrerie, le lundi de Pâques. Mais, avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous suggère une petite expérience : demandez autour de vous, de préférence chez des proches catholiques...

Lire la suite

Les adultes ? Pas assez sérieux !

Assez tôt, j’ai commencé à ne plus prendre au sérieux les adultes. Il faut dire que je ne voyais qu’eux, puisque je n’ai pas rencontré d’enfant avant l’âge de quatre ans et demi. Or leurs défauts étaient criants, et, en toute innocence, je ne voyais pas...

Lire la suite

Nouvelles du Front (bas)

Il ne faut pas trop m’en vouloir si j’écris assez peu en ce moment. Je suis assez fatigué, et je passe pas mal de temps à dormir. Ce que cela rapporte, de rester vingt jours au lit, et pratiquement sans être nourri... Lorsque je sors, puisque je dois...

Lire la suite