Pour la traduction, repassez !

Publié le par Yves-André Samère

Ridicule, cette diffusion, depuis San Diego et par France Inter, du discours « anti-Trump » d’Hillary Clinton. Les auditeurs auront pu l’entendre en version originale, et sans aucune traduction. Débrouillez-vous pour apprendre l’anglais, chers auditeurs !

On aurait dû faire venir Nagui à la Matinale.

Publié dans Absurdités, Radio

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

J'ai raison. 03/06/2016 22:49

Il y a aussi Breaking Bad, où des scènes entières sont en espingouin. Dans certaines séries, manquer un détail, une subtilité, peut mener à ne plus rien comprendre de ce qui se passe. Si en plus c'est dans une autre langue...

Yves-André Samère 03/06/2016 23:08

Hélas, je comprends un peu l’espagnol. Il faut dire que cette langue est la deuxième des États-Unis, et que l’histoire se passe (et a été tournée pour les extérieurs) à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. J’encourage à l’apprendre, car elle est très facile. Bien plus que l’anglais.

DOMINIQUE 03/06/2016 09:17

Le dernier snobisme c'est de dire "comment ? tu ne regardes pas les séries en VO ? Mais tu perds tout !". Ce qui me fait franchement rigoler, car certaines sont truffées de mots d'argot, ou de cockney, qui sont très difficiles à comprendre pour un français, même aguerri.
Un peu comme si un anglais disait comprendre les paroles de nos chers rappeurs.

Yves-André Samère 03/06/2016 10:51

C’est pire dans « Game of thrones », où des scènes entières sont parlées dans une langue qui a été inventée pour ce feuilleton. Un peu comme dans « La guerre du feu » de Jean-Jacques Annaud, où les hommes préhistoriques parlaient un langage écrit par Anthony Burgess.

Cela dit, je ne regarde les productions étrangères qu’en V.O., parce que les traductions sont souvent ridicules et malhonnêtes (elles sont aussi bourrées d’argot), que les voix ne sont pas authentiques, et que... quand il y a une faute de traduction, je la repère immédiatement !