Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1567 articles avec cliches

Hep, taxi !

Réserver un taxi à Paris relève du cauchemar. Et Google ne vous aide en rien, car il est truffé d’indications fausses (numéros non attribués ou périmés). Or j’ai besoin d’un taxi pour demain en début d’après-midi, afin de me rendre à l’Hôpital Cochin,...

Lire la suite

Contre la langue de bois

Si, tout comme moi, vous détestez la langue de bois gouvernementale ou autre (ce à quoi je vous encourage), et n’envisagez pas de ne lire que ma prose (trop diversifiée, je le sais bien), je vous encourage à visiter cette page : vous y trouverez tout...

Lire la suite

Quoi de neuf ? Rien !

Journée très médicale, pour moi. Ce matin, prise de sang aux fins d’analyse, résultat qui sera commmuniqué à l’Hôpital Cochin. Puis passage sous une tente située près du métro Étienne-Marcel, l’endroit le plus simple pour subir le test nasal qui tend...

Lire la suite

Famille, je vous hais !

Vous ne la trouvez pas bizarre, cette disparition du mot parti ? Il n’y a plus de parti politique, il n’y a plus que des familles ! Ah, la belle chose que la « famille politique » ! Évidemment, c’est cousu de fil blanc. Cette manipulation sémantique est...

Lire la suite

Un président inessentiel

Les admirateurs de Macron, qui ne sont pas (tous) des lumières, ont adopté sans émettre aucune objection le vocabulaire qu’il leur a imposé. C’est ainsi que sont apparues des expressions aussi farfelues que en présentiel ou en distanciel, qui n’innovent...

Lire la suite

Napo et son prétendu « destin »

Hier soir, et bien que je déteste Bonape (allusion au roman policier La bande à Bonape, d’Henri Viard, qui décrit les aventures d’un truand proche de la mafia dans ses mœurs), j’ai voulu regarder sur Arte l’émission Napoléon, la destinée et la mort. Déjà,...

Lire la suite

Obsession ministérielle

Il est bien mignon, Gabriel Attal, et il a du bagoût. Mais il est atteint d’une maladie grave : il ne peut pas commencer une phrase sans y caser son expression favorite : « le président de la République ». C’est systématique, ça revient automatiquement,...

Lire la suite

Yves Rénier

Yves Rénier, qui vient de mourir à 78 ans, était un acteur de second plan, que je n’ai jamais vu dans le moindre téléfilm, à l’exception de Je voulais juste rentrer chez moi, vu il y a seulement quelques jours, qu’il avait réalisé, et qui avait au moins...

Lire la suite