Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5216 articles avec medias

Belmondo nu

Belmondo nu

Jean-Paul Belmondo n’est apparu nu que dans un seul film, À double tour, de Claude Chabrol, en 1959. Alors que Delon et Annie Girardot se montraient, dans une scène de bain de mer, sans aucun voile. Le film, d’Alain Jessua, s’intitulait Traitement de...

Lire la suite

Des sous-hommes et des dieux

Difficile de ne pas voir le crétinisme de ces admirateurs d’un joueur de football qui a réussi à se faire embaucher dans une équipe française. Eh oui, la venue d(e/u) Messi ressemble à un miracle fabriqué en vue de faire passer les Français pour des dingues,...

Lire la suite

Les délices de la bureaucratie

Supposez un instant que vous ayez perdu votre carte d’identité. Naturellement, vous êtes allé immédiatement déclarer cette perte au commissariat de votre quartier, où un policier a rempli une déclaration de perte abondamment détaillée. Mais ce document...

Lire la suite

Jaurès assassiné par un cinglé

Dans ma notule d’avant-hier, j’ai cité le nom de Raoul Villain qui, dans un café de Paris (existant toujours), tua Jean Jaurès le 31 juillet 1914, peu après vingt-et-une heures. Un été, donc, et particulièrement chaud, l’atmosphère est électrique, irrespirable,...

Lire la suite

Redistribution des cartes

Lu dans « Le Canard enchaîné » de cette semaine, en page 2, et sous le titre Un week-end très primaire, un court passage mentionnant qu’Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, a invité les élus du Parti Républicain à « une grande soirée républicaine...

Lire la suite

Une homophobe au Panthéon !

Quelle crétinerie que de faire entrer Josephine Baker au Panthéon ! On a réussi cet exploit d’y admettre une homophobe patentée, qui avait renvoyé de chez elle l’un de ses fils adoptifs, Jarry, parce qu’il aimait les garçons. De douze membres, la tribu...

Lire la suite

Lire trois romans en un jour

En vingt-quatre heures, entre hier et aujourd’hui, j’ai lu trois romans : deux d’Amélie Nothomb, Premier sang, paru hier, et Sans nom, paru en 2001, et un de Franz Kafka, La métamorphose, paru en 1915. Tout cela est très inégal, surtout en ce qui concerne...

Lire la suite