Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

5161 articles avec medias

Enjoliveurs-4 : « concertation »

Pour une fois, soyons indulgents : le mot, qui n’est pas absurde, encore moins incorrect, a été créé par un académicien ; ou plutôt, par un homme qui ne fut reçu à l’Académie française que bien après la création de ce mot, sans d’ailleurs avoir écrit...

Lire la suite

Supprimons le grec !

Il paraît que le point-virgule est menacé, que sa suppression est réclamée, comme naguère pour l’accent circonflexe. Et lorsqu’on demande aux radicaux partisans de cette suppression pourquoi ils en veulent tant à cet innocent (et bien utile) signe de...

Lire la suite

Cohérence ministérielle

Il paraît que François Fillon, qui fait provisoirement Premier ministre, veut installer à Disneyland un grand prix de formule 1. Quelle bonne idée ! On ne cesse de nous bassiner avec les économies d’énergie et la lutte contre la pollution, et ce beau...

Lire la suite

Mariage homosexuel

C’est l’un des pays les plus rétrogrades, celui qui s’est donné George Bush comme chef, qui donne l’exemple : la Cour Suprême des États-Unis vient de reconnaître que les homosexuels ont, tout autant que les hétéros, le droit de se marier. Certes, la décision...

Lire la suite

Enjoliveurs-2 : « casting »

C’est à hurler de rire. Autrefois, quand un acteur postulait pour un rôle, on disait qu’il passait une audition. Aujourd’hui, on dit qu’il passe un « casting ». Outre que ce mot est laid et qu’il évoque la castration et le châtiment (en espagnol, castigar...

Lire la suite

Enjoliveurs-1 : « incontournable »

Ce mot assez récemment apparu (en 1978, dit-on) n’existe dans aucune autre langue. Et puisque son étymologie en précise le sens – théorique –, « qui ne peut pas être contourné », j’attends encore que l’on m’explique en quoi un acteur, un film, une recette...

Lire la suite

Les enjoliveurs du langage

Molière avait imaginé Les précieuses ridicules. La mode n’en est pas passée, elle s’est étendue. Ses précieuses à lui ne sévissaient que dans le milieu restreint où elles avaient la possibilité d’évoluer : les salons de la petite noblesse et de la bourgeoisie....

Lire la suite

Caisses vides, programme qui déborde

Il y a de quoi ricaner : le 8 janvier 2008, donc huit mois après sa campagne électorale pour la Présidence, Sarkozy a demandé aux journalistes s’ils voulaient « qu’il vide des caisses qui sont déjà vides ». Tiens donc ? Il a été ministre des Finances...

Lire la suite

Victor Hugo juge Sarkozy

« Depuis des mois, il s’étale ; il a harangué, triomphé, présidé des banquets, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait la roue… Il a réussi. Il en résulte que les apothéoses ne lui manquent pas. Des panégyristes, il en a plus que Trajan. Une chose...

Lire la suite