Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3070 articles avec politique

En terrasse !

Dans l’actualité, un détail qui me bassine au-delà de toute expression, c’est cette manie des médias de marteler, à longueur de journée, que TOUS les Français ne rêvent que d’une chose : aller boire un café, ou une bière, ou ce que vous voudrez, pourvu...

Lire la suite

La mort (programmée) de Gisèle

Vous avez probablement entendu cette publicité ridicule : une grand-mère s’apprête à recevoir chez elle ses deux petits-enfants, et va les « couvrir de baisers » (sic). Le commentateur précise à la fin que cette histoire n’a pas encore eu lieu (qu’en...

Lire la suite

Le point médian

Allons bon, voilà-t-il pas que Blanquer, ministre postiche de l’Éducation à peine nationale, passe dans mon camp ! Nous avons appris, par « Le Canard » d’abord, puis par la radio, qu’il venait de condamner l’écriture « inclusive » Motif : trop compliqué,...

Lire la suite

Contre la langue de bois

Si, tout comme moi, vous détestez la langue de bois gouvernementale ou autre (ce à quoi je vous encourage), et n’envisagez pas de ne lire que ma prose (trop diversifiée, je le sais bien), je vous encourage à visiter cette page : vous y trouverez tout...

Lire la suite

Famille, je vous hais !

Vous ne la trouvez pas bizarre, cette disparition du mot parti ? Il n’y a plus de parti politique, il n’y a plus que des familles ! Ah, la belle chose que la « famille politique » ! Évidemment, c’est cousu de fil blanc. Cette manipulation sémantique est...

Lire la suite

Éloge mitigé de Voltaire

Le téléfilm diffusé hier soir par France 3 semblait avoir été réalisé il y a quelques années, mais je ne l’avais pas vu. Il s’intitulait Voltaire ou la liberté de penser, et, comme toujours, le personnage principal était interprété par un acteur inconnu...

Lire la suite

Napo et son prétendu « destin »

Hier soir, et bien que je déteste Bonape (allusion au roman policier La bande à Bonape, d’Henri Viard, qui décrit les aventures d’un truand proche de la mafia dans ses mœurs), j’ai voulu regarder sur Arte l’émission Napoléon, la destinée et la mort. Déjà,...

Lire la suite