Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1479 articles avec radio

À enfreindre sans modération

Voulez-vous que je vous dise ? Au nombre – voire au sommet – des personnages les plus ridicules de notre société décadente, je place les animateurs de radio-télévision. Plus lâches que ces fieffés imbéciles, dont je n’excepte aucun, je ne vois pas. Figurez-vous...

Lire la suite

Gotlib

Quand meurt une célébrité du monde politique ou artistique, il est rare que je me joigne au chœur des pleureuses qui s’épanchent alors dans les radios-télés, histoire de montrer leur cœur à tous les passants (j’aime beaucoup cette expression). Je serais...

Lire la suite

« Candidater » ?

En 2004, Bernard Pivot publiait 100 mots à sauver. En 2008, c’était 100 expressions à sauver. De son côté, en 2009, Jean-Loup Chiflet publiait 99 mots et expressions à foutre à la poubelle, plus radical. Eh bien, je vous le dis, Chiflet aurait pu faire...

Lire la suite

Charte invisible

Vous savez combien je vénère les journalistes de ce pays. C’est simple, tout ce qui est écrit dans la presse, je le tiens pour parole d’évangile (et ne me dites pas que je tiens les évangiles pour des fables opportunistes, ce serait offensant pour les...

Lire la suite

Noir, Obama ?

Vous n’en avez pas un peu marre, de lire et d’entendre qu’Obama est « le premier président noir des États-Unis » ? Rien de raciste dans cette remarque, mais je vise plutôt l’antiracisme qui fait flèche de tout bois, y compris en niant l’évidence ! Car...

Lire la suite

Une tuile pour Asghar Farhadi

Le 13 octobre dernier, le nouveau film d’Asghar Farhadi, Le client, a été présenté en avant-première à l’UGC des Halles. Auparavant, le 21 mai, il avait été vu au Festival de Cannes, où son interprète masculin, Shahab Hosseini, a remporté le Prix de la...

Lire la suite

Abrégeons, abrégeons !

Le Petit Journal naguère, Quotidien aujourd’hui, sont illustrés par une séquence dans laquelle on ridiculise les hommes politiques qui, invités à la radio ou à la télé, emploient des mots un peu recherchés. Or Barthès et ses équipe ont opté pour le style...

Lire la suite