Momo, émule de Streisand

Publié le par Yves-André Samère

Au fond, il est à la fois rusé, Mohammed VI, et rancunier. Il n’a évidemment pas digéré Le roi prédateur, le précédent livre des deux journalistes français contre lesquels il a porté plainte, Éric Laurent et Catherine Graciet, car ils ne l’y ont guère ménagé : incapable, accapareur, flemmard, se déchargeant de la conduite de l’État sur ses anciens copains de classe tous plus filous les uns que les autres, brutal, vulgaire, grossier... Seul l’assassinat de ses opposants ne l’a pas encore tenté, mais ne désespérons pas.

Alors, bien sûr, quand il a été certain que les deux trublions s’apprêtaient à publier sur lui un autre livre contenant des révélations gênantes, il a fait monter un coup pour les en empêcher : leur donner à croire qu’il était prêt à leur graisser la patte afin qu’ils mettent leur livre dans un tiroir et n’en parlent plus, répandre le bruit qu’eux-mêmes lui avaient réclamé trois millions d’euros pour le prix de leur silence, puis leur expédier un émissaire avec quatre-vingt mille euros en guise d’acompte, tout en prévenant la police française, qui ainsi les prendrait en flagrant délit à leur sortie de l’Hôtel Raphaël, les poches pleines de billets.

Bien joué, mais je me demande si c’est vraiment intelligent, comme tactique. Car enfin, le bouquin à venir vient de bénéficier d’une formidable publicité, les deux auteurs n’ont plus aucune raison de ne pas le publier, et, lorsque leur livre sortira, tout le monde va se précipiter dessus. Il serait passé à peu près inaperçu, comme le précédent, mais là, ce sera le contraire !

Eh Momo, l’effet Streisand, tu en as entendu parler ? C’est connu, pourtant !

Publié dans Absurdités

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

jrouj 01/09/2015 08:52

??????????????
incapable, accapareur, flemmard, se déchargeant de la conduite de l’État sur ses anciens copains de l' E.N.A. tous plus filous les uns que les autres .... !!!!!!!!!!!

Yves-André Samère 01/09/2015 10:37

Il faut avoir lu le livre, évidemment. Mais Momo the Sixth n’a pas fréquenté l’E.N.A. (pas plus que Sciences-Po ni H.E.C.). La comparaison avec Hollande ne fonctionne donc pas. La passion de Mohammed VI, c‘est... le jetski, et ses sujets le surnomment « Sa Majetski ». Authentique !

DOMINIQUE 30/08/2015 12:01

Histoire bien bien obscure, dont, à mon avis, on ne connaîtra jamais les tenants et les aboutissants. Déjà, les deux journalistes ne sont pas d'accord. Ajoutons les barbouzes, les diplomates des deux côtés, le roi du Maroc, ça fait un brouet très épais.

Yves-André Samère 30/08/2015 12:43

« Épais » convient très bien à M6 !