Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

910 articles avec vocabulaire a la con

Jargon radiophonique

Le jargon se porte bien, à France Inter ! Quand une émission, une seule, où un morceau de musique classique est diffusé sans le texte destiné à le présenter aux auditeurs (dont on a empêché de parler la présentatrice habituelle), les animateurs prétendent...

Lire la suite

Pensées profondes

Voici quelques pensées, émises par de grands personnages, quelques-uns français, mais pas tous (il fallait bien en garder quelques-uns de chez nous) : De Karl Marx : Le seul Dieu du Juif, c’est l’argent. D’Édouard Balladur, à un député de la banlieue...

Lire la suite

Haro sur le genre !

Dans les pays nordiques, Finlande, Suède et autres, la mode est à supprimer tout qualificatif de genre. Autrement dit, à ne plus faire de différence entre garçons et filles. Les autorités y ont même créé un article ni masculin ni féminin, hän, on ne peut...

Lire la suite

C’est TOP, ou c’est SUPER ?

Alain Rey, ce charlatan, proclamait en toute occasion que « la langue doit évoluer », et que les ajouts intempestifs qu’il préconisait « enrichissaient la langue ». Voire... C’est très simple, tendez l’oreille, écoutez les conversations ou les interventions...

Lire la suite

Tapie, escroc ET ministre

Bernard Tapie est mort ce matin, du cancer qu’il traînait depuis quatre ans. Les radio-télés rivalisent de regrets, comme s’il avait été un homme honnête. En fait, c’était bel et bien un escroc, qu’un autre escroc, Mitterrand, avait nommé ministre, ce...

Lire la suite

« Kamikaz », kézaco ?

Ils sont horripilants, ces bafouilleurs radiophoniques, eux qui semblent incapables de prononcer correctement le mot kamikaze. Ils disent tous « kamikaz ». Pas un jour ne se passe sans que cette bourde soit commise publiquement. Ce n’est pourtant pas...

Lire la suite

Politesse de ploucs

Il y a trois mois et demi, j’ai ironisé sans regret sur cette habitude de dire « Bon appétit » aux gens avec lesquels on déjeune (ou dîne). En effet, cette prétendue marque de politesse n’en est pas une, et si vous ne me croyez pas, demandez à Nadine...

Lire la suite

Une épidémie qui s’étend

La niaiserie mise à la mode par Macron, remplacer le pronom ceux par l’expression celles et ceux (histoire de rameuter quelques électrices), tend à s’étendre dans la plupart des couches de la population. Certes, lorsque ce sont des ministres ou des adeptes...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>