La dernière escroquerie

Publié le par Yves-André Samère

La dernière arnaque visant les internautes s’appuie sur une fausse page du fournisseur d’accès Free, et j’y ai eu droit ce matin. On vous appâte en vous promettant un iPhone 6 ou un Samsung Galaxy S6, ainsi libellée : « Cher utilisateur Free, vous avez été sélectionné le 28 novembre 2015. Vous avez été la chance [sic] de recevoir un Apple iPhone 6S ou un Samsung Galaxy S6 ». S’ensuit un sondage surprenant, car il ne comporte que trois ou quatre questions insignifiantes, du style « Avez-vous consulté récemment le service après-vente de Free ? » ou « Êtes-vous satisfait ? ». Révolutionnaire, pas vrai ? Et Free doit être avide de connaître vos réponses !

Une fois que vous avez répondu à cette avalanche de questions brûlantes, place à la récompense : que choisissez-vous, entre le bidule d’Apple ou le zinzin de Samsung ? Mais attention, il ne reste que trois iPhone et neuf Galaxy, donc dépêchez-vous ! On passe ensuite à la page du paiement : tenez-vous bien, ces trésors vous sont offerts pour la somme de... UN euro. Il ne vous reste plus qu’à fournir le numéro de votre carte bleue.

Je me demande combien de naïfs auront mordu à l’hameçon. Free a réagi en communiquant quelques informations : l’arnaque semble avoir commencé en mars, et l’UFC-Que Choisir a consacré un article à cette escroquerie, qui ne vise qu’à vous soutirer votre numéro de carte bleue, et qui a fait des dizaines de victimes : leur compte bancaire a été pompé, non pas d’un euro, mais de 49 à 89 euros – somme trop faible pour que la justice s’y intéresse beaucoup, et ce truc est bien connu des escrocs. En outre, on abonne les pigeons à des services inutiles, comme des jeux en ligne, des sites de musique, un club d’achats, etc.

Naturellement, le smartphone promis n’est attribué qu’après un tirage au sort : un gagnant sur cinq cents, en moyenne, juste assez pour éviter, là encore, les poursuites pour escroquerie. Au passage, je vous ferai remarquer que, si vous possédez quelques notions de grammaire, votre attention a dû être attirée par la faute de français dans l’annonce préliminaire : « Vous avez ÉTÉ la chance, etc. ». Une annonce sérieuse aurait été rédigée plus soigneusement. Vous voyez que la grammaire sert à quelque chose !

Publié dans Arnaques, Bobards

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

BON 31/01/2016 17:40

Le n° de carte virtuelle unique pour commander sur internet permet de s'éviter beaucoup de déboires...

Yves-André Samère 31/01/2016 17:53

De toute façon, je n’utilise ma carte bleue que pour des commandes que j’ai décidées sans y être incité. Et, depuis des années, je n’ai jamais eu le moindre déboire.