Vous aimez lire ? Évitez Paris !

Publié le par Yves-André Samère

Ce matin, l’académicien Érik Orsenna était l’invité de France Inter, où il venait parler de son rapport sur les bibliothèques publiques, très défavorable en ce qui concerne la France : nombre d’heures d’ouverture très restreintes (38 heures hebdomadaires à Paris contre 88 à New York), et mal placées, puisque les bibliothèques françaises sont généralement fermées aux heures où le public est libre pour y aller.

Je lis depuis l’âge de cinq ans et trois mois, et je n’ai jamais cessé de lire – même au cinéma, pendant les publicités. Ce qui me permet de confirmer l’opinion de l’académicien sur tous ces inconvénients. Un simple exemple : je vis dans le premier arrondissement de Paris, et j’avais l’habitude de fréquenter la bibliothèque publique installée dans les locaux de la mairie de l’arrondissement, Place du Louvre. Un local minuscule, recelant peu de livres et encore moins de places pour les visiteurs, moins d’une dizaine de places assises. Mais, il y a trois ans, la municipalité y a remédié : elle a définitivement fermé la bibliothèque ! Il n’y a donc plus de bibliothèque publique dans le premier arrondissement de Paris. Il existait aussi une bibliothèque pour enfants sur la terrasse du Forum des Halles, mais tous les bâtiments extérieurs ont été démolis. Reste sur place la bibliothèque François-Truffaut, au troisième sous-sol, mais elle ne contient que des livres sur le cinéma. Et, dans le quatrième arrondissement, la rénovation du Centre Pompidou, vers l’an 2000, a rendu l’endroit difficile d’accès, car on doit désormais faire la queue pour y entrer, alors qu’auparavant, l’accès était très facile, et on n’attendait jamais. Si bien que je n’y vais plus.

On voit par ces détails que la Ville-Lumière (sic !) ne brille pas dans tous les domaines. Heureusement, il lui reste le Crazy Horse Saloon et le Moulin-Rouge. Ouf !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Gaëtan 28/02/2018 15:34

D'accord avec vous sur la nécessité des bibliothèques, je nuance quant aux Halles à Paris, il y a celle de la Canopée, très agréable et reliée

Yves-André Samère 28/02/2018 19:00

J’irai y faire un tour, dès qu’il fera moins froid ! Merci pour le renseignement.

DOMINIQUE 23/02/2018 13:49

Voulez-vous que je vous parle du trou où j'habite ? Une bibliothèque rachitique (je possède plus de livres qu'elle), et une maaagnifique salle de spectacles en construction, qui va sans doute ouvrir trois fois l'an, pour recevoir une imitatrice de Michèle Torr, ou de Georgette Plana. Quand on a suggéré au maire de créer une médiathèque, le brave homme a répondu "il y a Internet".

Yves-André Samère 24/02/2018 09:04

J’ignorais qu’Anquetil était un artiste. Son œuvre doit être considérable !

DOMINIQUE 23/02/2018 23:11

On peut tout attendre d'un maire qui a fait une exposition, la seule en 10 ans à part les peintres locaux, sur une star internationale et toujours vivante dans nos cœurs : Jacques Anquetil.

Yves-André Samère 23/02/2018 13:58

Votre maire ne doit pas savoir que ce qu’on appelle aujourd’hui « médiathèque » n’est rien de plus qu’une bibliothèque. C’est seulement traduit dans le jargon à la mode, tout comme les disques sont devenus des « albums », et les salles de spectacle, des « espaces ».