Traductions boiteuses des termes anglais

Publié le par Yves-André Samère

Lorsque, dans un film où les personnages parlent anglais, si l’un d’eux veut exprimer son admiration, en général il dit « Great! ». Et comment les traducteurs français interprètent-ils ce mot simpliste ? Ils écrivent invariablement, soit super, soit génial, soit cool, ce qui trahit leur culture aussi aiguisée que variée.

Et comme les spectateurs de notre époque gobent tout, absolument tout, ils en concluent que Great signifie super, ou génial, ou cool, et rien d’autre. Deux adjectifs et un préfixe qui n’ont absolument pas le sens qu’ils leur donnent.

Il ne viendrait à l’idée de personne que ce mot pourrait être traduit, plus simplement – et plus correctement – par l’adjectif qu’on utilisait au temps où les films n’avaient pas encore abruti les foules, et qui, plus simplement, était formidable. Un adjectif que plus personne n’emploie, parce qu’il est trop français, et n’intéresse plus personne.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :