Au revoir, Paris !

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui, je quitte Paris pour environ trois semaines, ce qui ne m’arrive jamais. Dans quelques minutes, un taxi viendra me chercher au pied de mon immeuble, et me conduira dans une maison de convalescence, dans les Yvelines. Complètement médicalisée et de haute réputation, elle me fournira tout ce dont un convalescent a besoin, et je serai soigné aux petits oignons (ognons, écrivent les modernes).

Et mes textes presque quotidiens déposés ici ? J’ignore encore si les chambres disposent d’Internet, mais avec un transfert de connexion fait à partir de mon téléphone mobile, cela devrait marcher. À propos, l’essai que j’ai fait cet après-midi m’a montré que cela fonctionnait sur un PC, mais pas avec un Mac. Dire que le Mac sait TOUT faire à la perfection, si on en croit les adeptes de la secte ! Mais on pardonne à la firme Apple, car elle vient d’envoyer sur les roses le gouvernement des États-Unis en refusant de décrypter le téléphone d’un pékin que les espions gouvernementaux suspectaient d’avoir commis un acte terroriste. Et Apple, ça pèse un peu plus lourd que Snowden, Assange ou Manning.

« Ah, comme on a raison d’avoir beaucoup d’argent ! », soupirait Sacha Guitry.

Publié dans Santé, Actualité, Paris

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Damien 02/03/2016 10:28

Si tu es soigné "aux petits oignons", j'espère qu'ils ne seront pas cuits !
Comme je sais que tu en as horreur...
J'espère que cette convalescence se passera bien et que tu nous reviendras en pleine forme.
Je sais que le confort de ton appartement te manquera, j'espère que le personnel de cette "maison" s'occupera bien de toi.

Yves-André Samère 02/03/2016 18:02

Merci, tout se passe bien, à une exception près, que je raconterai un peu plus tard. En tout cas, je confirme, le « tethering » fonctionne, puisque ce centre n’a pas le wifi. J’ai donc rajouté le réseau de mon téléphone mobile, et je m’en sers en ce moment. Ouf !

DOMINIQUE 02/03/2016 08:17

TROIS semaines loin de Paris ? N'oubliez pas votre casque colonial passé le périphérique. J'espère que vous avez étudié le dialecte de cette population, cela peut être utile.
Bonne convalescence !

Yves-André Samère 02/03/2016 17:59

Je suis polyglotte de naissance. Mais je me suis fait vacciner !