On inaugure un toit

Publié le par Yves-André Samère

Ce soir à six heures, Anne Hidalgo, LE maire de Paris, vient en grand flafla inaugurer la Canopée du nouveau Forum des Halles. Autrement dit, la dame inaugure... un toit ! Je n’ai rien contre la Canopée, elle est assez jolie, à condition de la voir depuis un avion ou un satellite. Parce que les pékins qui vont fréquenter le Forum ne la verront que par-dessous, et c’est beaucoup moins réjouissant. Passons.

Il faut préciser que ce vaste chantier est TRÈS loin d’être terminé, mais on se dépêche d’inaugurer les travaux inachevés, au cas où nous aurions une guerre qui nous en empêcherait. Bien vu, faut être prévoyant.

À cette occasion, on distribue aujourd’hui, aux portes d’entrée, un carton publicitaire mentionnant, entre autres réjouissances (mais la présence d’Anne est déjà un tel bonheur, arrêtez, c’est trop !), « Un unexpected show ». Comme Paris est la capitale de la France, il est tout à fait normal de dire ça en anglais, ce n’est pas du tout ridicule et absolument pas démagogique. On espère que ce spectacle inattendu (Anne va faire un strip-tease ?) sera aussi sonorisé en anglais, sinon, on n’y comprendrait rien.

Le reste du chantier ? Le jardin Nelson Mandela, au pied de l’église Saint-Eustache ? Aux calendes grecques, mais on s’en fiche, car il est tellement moche et si magistralement raté que personne n’a envie de venir s’y reposer ou y lire le prochain programme électoral de la municipalité actuelle, qui va probablement se faire ratatiner, après tous ses triomphes. Surtout dans le domaine du bon goût.

Quoi d’autre ? Pas de surprise : des magasins en surface (il n’y en avait pas assez dans les quatre sous-sols). Et donc, Lego Store (dire « Magasin où on vend des Lego », ça faisait trop ésotorique), Nike, Lili Jo, Moleskine, Rituals, Superdry, L’Exception, Le Pain quotidien. Je parie qu’avant six mois, la moitié au moins aura fait faillite, tant ces marques sont attrayantes.

 

NB : allez, je risque ma réputation ! Parions que le spectacle inattendu sera un numéro d’acrobates, avec quelques garçons et filles suspendus à un fil, et qui grimperont jusqu’au toit après quelques contorsions. On verra bien ce soir (ceci étant écrit à 10 heures 23).

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Florence 05/04/2016 21:35

Ze pless tou bi (avec l'accent globish) en somme...Ca donne l'illusion aux parisiens de parler anglais et donc une "langue étrangère".. Comme ça ils se sentent modernes et cultivés. Ca remplacera et excusera leur ignorance de leur propre langue et de celles des autres!

Yves-André Samère 05/04/2016 22:53

L’erreur la plus répandue étant de croire que l’anglais est une langue facile. Or, pas du tout ! Voir le nombre de gogos qui croient que « yacht » se prononce « yaute »...