Le gagnant est arrivé sixième !

Publié le par Yves-André Samère

Nous a-t-on assez bassinés avec Amir, ce chanteur qui devait représenter la France au concours annuel de l’Eurovision, ce festival de la chansonnette ringarde, qui a eu lieu hier soir. C’était certain, il allait gagner, et la France, régulièrement perdante depuis 1977, allait triompher !

Ben non, encore raté, et le candidat est arrivé sixième.

Notez que, si on avait demandé mon avis, j’aurais prédit que la chanson n’avait aucune chance de plaire. Les paroles étaient idiotes, conformément à la règle (« Ouh ou ou ou ouh ! »), et l’orchestration de la musique totalement indigente. Faire semblant d’y croire n’est pas une garantie de succès.

Mais enfin, cela vaut mieux pour nos phynances : le pays gagnant doit organiser à ses frais le concours de l’année suivante. Il va falloir attendre que François Hollande, réélu l’an prochain, redresse notre situation économique. Il fera ça si bien, avec l’aide d’Emmanuel Macron !

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

DOMINIQUE 16/05/2016 09:13

L'année dernière, si mes souvenirs sont bons, la France avait fait avant-dernière ou dernière, avec une chanson magnifiquement niaise "la moustache". Là, on voyait très nettement la volonté de la France de ne surtout pas remporter le trophée.
Il paraît que l'Australie était en compétition ? Mes notions de géographie en prennent un coup.

Yves-André Samère 16/05/2016 11:25

Pour l’Australie, je ne sais pas. Il faut que je ne regarde jamais la moindre émission de variétés. Ça me barbe à un point rare.