Qu’est-ce que le gaz « naturel » ?

Publié le par Yves-André Samère

Longtemps je me suis, non pas couché de bonne heure, mais demandé pourquoi on appelait « gaz naturel » ce gaz qui sert à se chauffer et à faire la cuisine. Est-ce que tout gaz n’est pas dans la nature, donc naturel ?

J’ai ainsi, après quelques recherches, découvert qu’on distinguait le gaz naturel du gaz « non conventionnel », mais cette dernière appellation ne concerne que l’origine du gaz, et non pas sa nature, si j’ose dire. En revanche, on considère comme artificiels les gaz qui ne sont pas extraits du sol, mais synthétisés en usine, comme le butane et le propane. Certes, tous contiennent à peu près les mêmes ingrédients, à commencer par le méthane, que les vaches nous fournissent si aimablement et sans exiger aucune compensation financière. À se demander si on a raison de s’obstiner à les traiter de « vaches ».

Publié dans Curiosités, Culture, Sciences

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

B
J'avoue... J'ai confronté mes souvenirs à Wikipédia... Le gaz "de ville" provenait de la distillation de la houille, je me souviens qu'il sentait très mauvais, ce qui, paradoxalement, rendait le gaz de Lacq (on disait ainsi quand débuta l'utilisation de gaz "naturel") dangereux... une fuite moins aisément détectée !
Répondre
Y
Je crois que l’odeur était surajoutée artificiellement, afin que les fuites soient détectées. Car ce gaz, en fait, ne sentait rien par nature. Rien à voir avec le sulfure d’hydrogène, qui est pestilentiel.
A
beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.
Répondre
Y
Merci ! Ce n’est pas un peu trop ?