Dégagez la neige... ou LE maire de Paris !

Publié le par Yves-André Samère

La mère Hidalgo (oui, moi aussi, je peux faire des jeux de mots) serait-elle aussi menteuse que François Ruffin quand il accuse Castaner de jouer à Candy Crush sur son téléphone mobile, au lieu de l’écouter à l’Assemblée ? Probable, et voici pourquoi.

Cette nuit, il a neigé abondamment à Paris, comme dans toute la France. Or notre élue à la mairie ne cesse de dire qu’elle se dévoue sans relâche pour le bien public. Bien. Ce matin, la couche de neige évoluait entre cinq et quinze centimètres d’épaisseur dans mon quartier, entre les Halles et le Centre Pompidou. Peu importe, me suis-je dit, la chère Anne va faire le maximum pour que les rues et les trottoirs soient dégagés, et que nous puissions marcher sans risquer une fracture de tout un tas de membres.

En fait, rien ne s’est passé. Au moment où j’écris ces lignes, il est neuf heures moins le quart du soir, je viens d’aller jeter un coup d’œil sur l’extérieur, et... rien n’a changé, les trottoirs et la chaussée n’ont pas été nettoyés le moins du monde. Je suppose qu’on attend la canicule, qui ne saurait manquer d’arrivée.

Cette plaisanterie ne manque pas de sel, contrairement à ce qui se passe à la mairie de Paris.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

C
Pour avoir vécu au Canada, et en particulier à Montréal, où la neige tombe en abondance de novembre à mars, cet épisode me fait doucement rigoler. J'ai dû prendre la voiture la nuit dernière pour raisons professionnelles, et effectivement, rien n'avait été prévu, même sur les grands axes de circulation (autoroutes, périphérique).
C'était trop compliqué de saler les routes préventivement ? Quant au déneigement, il a été fait par le seul passage des voitures, au vu des sillons laissés dans la neige. (Je suppose qu'il n'y a AUCUNE déneigeuse digne de ce nom en Île-de-France)
Les trottoirs, n'en parlons pas : tout le monde marchait sur la route !
Répondre
D
TOUTE la France ? Non, il y a une petite région qui résiste à ces terribles intempéries ! Mais vous n'avez pas compris qu'elle jubile : enfin elle a la solution pour qu'il n'y ait plus de voitures dans Paris.
Bon courage, et surtout faites attention à vous si vous êtes obligé de sortir.
Répondre
Y
Je SUIS sorti. Il fallait bien que j’aille au cinéma.