Sartre était-il un con ?

Publié le par Yves-André Samère

... comme aurait dit Desproges. On peut en effet se poser la question.

Sartre, qui prônait « l’engagement de l’intellectuel », a mis pour se décider « un certain temps », comme disait Fernand Raynaud. En 1934, encore apolitique, il visite l’Allemagne, n’y voit aucun nazi, mais seulement « l’irresponsabilité de la jeunesse ». Il ne se prononce pas davantage sur les accords de Munich.

Durant l’occupation de la France par les nazis, il ne résiste pas, et fait jouer sa pièce, Les mouches, devant un parterre d’officiers allemands.

Lorsqu’il s’engage, c’est pour visiter l’URSS, en 1954, et pour déclarer que, là-bas, « la liberté de critique est totale » !

Durant les années 70, il défendra la Bande à Baader, et il a été aussi partisan de la Révolution Culturelle inventée par Mao pour se débarrasser de ses adversaires politiques.

Ajoutons que le civisme de Sartre laissait quelque peu à désirer, puisqu’il est l’inventeur du slogan « Élections, piège à cons ».

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

P
Un petit condensé intéressant et "historique". D'ailleurs Sartre renda visite à Baader à la demande de l'avocat Klaus Croissant, sympathisant de la Fraction armée rouge (un grand "visionnaire") et de Gudrun Ensslin (cofondatrice de la Fraction armée rouge : RAF.)
Répondre
Y
Sartre a toujours été du mauvais côté. On comprend mal l’admiration dont il a bénéficié de la part de tant de naïfs, qui ne savaient pas grand-chose de lui.
J
Bof, prouve le
Répondre
Y
Un type capable, sans même me connaître, de me traiter de « nazi », devrait se méfier de l’effet boomerang. Quant à la supposition que personne ne me lit – 7737 articles, presque rien, et plus de dix mille commentaires majoritairement favorables –, que je souille la jeunesse (bizarre, on a reproché la même stupidité à Platon ), et que je suis ignoré de tous, elle est grotesque, au vu des statistiques qui montrent bien le contraire. Par chance, personne ne serait d’accord. Les réactions hostiles à mon égard, et cela depuis presque douze ans, sont inexistantes. La plupart de mes lecteurs ont davantage de jugeote, et ne m’insultent jamais.

Vous ne lirez plus aucune déjection issue du cerveau malade de ce déséquilibré. Même l’hôpital Sainte-Anne ne pourrait plus rien pour lui.
J
En 2019 vous confortez les idées nazis Yves André Samère ?! Vu le nombre d'articles que vous publiez je suis bien soulagé que personne ne vous lit.
Vous imagineriez des jeunes esprits vulnérables souillés par votre vision du monde.
(Heureusement que les dangers d'internet sont limités lorsqu'il s'agit d'un utilisateur ignoré de tous, VOUS)
Y
Vous n’argumentez pas, vous insultez (« raciste », « littéraire déchu », « faire le mal autour de vous comme vous semblez l’avoir toujours fait ». “Semblait”, ben voyons...).

Et que viennent faire ici le Coran, et Diable ou Allah ?

Votre prochaine intervention, si elle est de ce tonneau-là, connaîtra l’écrin qui lui convient : la poubelle. Sur ces pages, on n’insulte pas ceux qui s’expriment.
Y
On peut admirer Sartre... si on connaît mal ses activités. Mais le commentateur qui me reproche on ne sait quoi (puisqu’il ne cite aucun passage de mon article et ne propose aucun argument), ne fait qu’invectiver.

Concernant l’aveuglement de Sartre lors de son séjour en Allemagne, on ne peut pas l’excuser à cause de son ignorance, qui frappait peut-être les Allemands peu informés, mais lui était un intellectuel qui faisait un voyage sur place afin de S’INFORMER, entre autres, sur la situation politique du pays. Comment croire qu’il n’ait jamais rencontré des Allemands connaissant à fond ce qui se passait ? Il succédait tout de même à Raymond Aron à l'Institut français de Berlin, et désirait approfondir sa connaissance de la phénoménologie d’Husserl. Impossible, dans ce cas, de ne voir aucun nazi en Allemagne à cette époque.
L
Bonjour,
Je ne suis pas d'accord avec celui qui se fait appeler "Jean Paul Sartre". Votre article me semble au contraire bien documenté. Je regrette tout comme vous l'implication de Jean Paul Sartre (le vrai) en URSS et son aveuglement (voulu?) a propos du communisme. En revanche il me semble que son constat en Allemagne avant la guerre était plutôt correct, car bon nombre d'Allemands a cette époque étaient "innocemment antisémites" car peu informés et soyons honnêtes, ils suivaient une theorie bien établie et ma foi crédible, ainsi qu'un leader charismatique.
J
Je reconnais bien la façon de parler d'un littéraire déchu ne cherchant sur internet que le moyen de remonter son estime de soi.
"Le Diable vous fait craindre l'indigence et vous commande des actions honteuses; tandis qu'Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui." - Sourate 2 ,268 - Coran
Voyez ici une façon plus intelligente d'aborder la chose Monsieur Samère ... Dans notre monde, préférez vous le voir comme le diable ou Allah ? Voulez vous faire le mal autour de vous comme vous semblez l'avoir toujours fait..
"Est-ce donc nuire aux gens que de leur donner la liberté d'esprit ?" - je vous laisse deviner ...
Ne soyez pas con, ouvrez les yeux !
J
Je reconnais bien la façon de parler d'un littéraire déchu ne cherchant sur internet que le moyen de remonter son estime de soi.
"Le Diable vous fait craindre l'indigence et vous commande des actions honteuses; tandis qu'Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui." - Sourate 2 ,268 - Coran
Voyez ici une façon plus intelligente d'aborder la chose Monsieur Samère ... Dans notre monde, préférez vous le voir comme le diable ou Allah ? Voulez vous faire le mal autour de vous comme vous semblez l'avoir toujours fait..
"Est-ce donc nuire aux gens que de leur donner la liberté d'esprit ?" - je vous laisse deviner ...
Ne soyez pas con, ouvrez les yeux !
Y
Je suis tout le contraire d’un raciste, et votre affirmation péremptoire ferait bien rire ceux qui me connaissent vraiment, ce qui n’est pas votre cas.

En ce qui concerne Sartre, mon article, qui vous déplaît tant (relisez-le), est abondamment sourcé, et, en bon rationaliste, je n’ai cité que DES FAITS, tous vérifiables. Je n’ai rien inventé. Comme on dit dans la Bible, cherchez, et vous trouverez. Et ne confondez pas votre énervement, qui vous est personnel, avec l’objectivité.
J
Une suite illogique de faits exemptée de sources ne constitue en aucun cas une preuve.
Le ton condescendant que vous avez emprunté lors de l'écriture de cet article nous pousse à croire, nous lecteurs, que votre ressentiment à l'encontre de JPS a pris le pas sur l'objectivité dont est censé faire preuve cet article.
De plus vous confondez con et raciste, ne seriez vous pas raciste vous même ?
Y
Tout mon article ne tend qu’à le prouver ! Si on sait lire...