Un menteur de plus : Baroin

Publié le par Yves-André Samère

Quant les choses sont compliquées, c’est facile de mentir. Tenez, prenez François Baroin, notre Harry Potter gouvernemental et chiraquien qui s’est vendu à Sarkozy. Il est devenu ministre du Budget, donc il cherche des sous un peu partout. Or, récemment, la Commission européenne s’est penchée sur le cas des taxes touchant les abonnements aux « boxes » Internet. Accrochez-vous, c’est un peu compliqué (c’est même ainsi que j’ai commencé, lisez plus haut).

Donc les boxes pour Internet sont actuellement taxées. Mais taxées en deux parties : la moitié du prix de l’abonnement est frappée d’une taxe de 19,6 %, et l’autre moitié, de 5,5 %. Je vous épargne le calcul et le fais à votre place : pour un abonnement à 29,90 euros comme chez Free, la taxe à 19,6 % rapporte à l’État 2,45 euros, et celle à 5,5 % rapporte 0,78 euros. Total des taxes : 3,23 euros. Ce qui signifie que sans les taxes, l’abonnement coûterait 26,67 euros. Déjà, comme disposition tordue, ce n’est pas mal.

Or l’Europe s’en est émue (il lui en faut peu), et elle a demandé qu’on augmente un peu la part taxée à 19,6 % et qu’on diminue un peu celle taxée à 5,5 %. Elle proposait ainsi qu’on applique cette taxe réduite sur 30 ou 40 % de ce prix d’abonnement, au lieu de 50 %. Ainsi, la part taxée à 19,6 % prenait un peu d’embonpoint en passant à 60 ou 70 %, et conséquemment, le produit de la taxe aussi.

Or, qu’a décidé Baroin ? Il a décidé que ce serait la totalité de l’abonnement qui serait taxé à 19,6 % ! Ainsi, la taxe à 5,5 % s’évapore dans les nuages. Par conséquent, taxer à 19,6 % un abonnement hors taxes de 26,67 euros rapportera 5,23 euros, et le prix total passera à 31,90 euros. Soit 2 euros d’augmentation. Astucieux, non ?

Cerise sur le gâteau, Baroin laisse entendre qu’il ne fait que suivre la requête de Bruxelles, ce qui est un mensonge éhonté, mais que le public ne verra pas si on ne le lui explique pas clairement (dès qu’il y a un peu d’arithmétique, hein... Et dire que la France fournit les meilleurs mathématiciens au monde !).

Voilà un garçon qui s’est vite adapté au sarkozysme.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

L

Les vrais fausses niches fiscales ! J'ignorais que je possedé une niche fiscale avec mon boitier free !
J'en suis vert de honte !
Merci Baroin !


Répondre
L

Sa copine Michele Laroque afin de gagner facilement de l'argent s'est commise dans une Pub sur une carte de credit révolving. Quand on sait que ce genre de truc fait saigner les plus pauvres !
Comment peut on oser se produire dans des saloperies pareilles. Ensuite, pour ne pas payer d'impots, elle se barre vivre à Los Angeles... Super la copine à Baroin ! Comme on dit : qui se ressemble
s'assemble !


Répondre
L

Baroin ! A la niche !


Répondre