Pas de synonymes !

Publié le par Yves-André Samère

Aujourd’hui, j’ai entendu Loránt Deutsch dire qu’en français, il n’existe pas de synonymes. Très juste, au point qu’on pourrait débarrasser notre langue de ce mot inutile, synonyme. Il me plaît, ce Deutsch, et d’autant plus qu’une foule d’imbéciles lui tombent dessus parce qu’il pense différemment.

Il n’existe pas de synonymes, en ce sens que deux mots différents ont des sens différents, toujours. Et si quelqu’un peut me fournir un exemple du contraire, je suis preneur.

Or, malgré cela, il n’y a pas assez de mots en français. Je ne sais plus qui avait fait remarquer que l’espagnol possédait deux fois plus de mots que le français. Et, en effet, s’il n’existe pas chez nous deux mots possédant le même sens, nous avons de nombreux mots qui ont plusieurs sens ! Ce qui provoque des confusions.

Un exemple ? Facile ! Prenez le mot français coin. Ce seul mot peut signifier aussi bien un endroit concave qu’un endroit convexe, or l’espagnol sait distinguer les deux cas. En espagnol, rincón désigne un coin intérieur, en creux, comme « le coin de la salle à manger », alors que, pour désigner un coin en saillie comme « le coin de la rue », les Espagnols disent esquina. C’est ainsi plus précis. La langue française est donc imprécise.

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

mathias 19/09/2018 23:34

Bonsoir !

Gros débat avec ma compagne sur ce sujet, "existe t'il des synonymes ?"

Je ne sais pas si ce blog est toujours actif, mais elle m'a posé une colle, elle a trouvé des synonymes et je n'arrive pas à lui prouver qu'elle a tord.

Pouvez vous m'aider ?


Mathias

Yves-André Samère 20/09/2018 16:13

“Livre” et “bouquin” ne peuvent pas être considérés comme vraiment synonymes, parce que le premier est classique et que le second est un terme populaire, presque de l’argot. Si le Larousse prétend qu’un bouquin est un livre, il devrait, au minimum, préciser que ce mot appartient à une autre catégorie lexicale.

mathias 20/09/2018 15:29

Ah oui ! Effectivement !
Merci de votre réponse. Ls mots sont "livre" et "bouquin".

Le Larousse a comme définition pour bouquin : "livre" !

Du coup je n'ai pas vraiment d'argument contre ça.

Yves-André Samère 20/09/2018 08:05

Ce blog est toujours actif, et je ne compte pas y mettre fin. Mais comment répondre à la question si je ne connais pas les synonymes en question ?

Yves-André Samère 02/02/2014 16:05

Faisons un peu de mauvaise foi : le Larousse du vingtième siècle dit que le coudrier est « l’un des noms du noisetier ». Donc le noisetier a D’AUTRES noms !

Il s’ensuit que les deux ne coïncident pas.

C’est la faute classique en mathématiques : si l’ensemble A est inclus dans l’ensemble B, mais que B n’est pas inclus dans A, les deux ensembles ne sont pas égaux.

À cuistre, cuistre et demi.

Kuiperdolin 02/02/2014 13:47

Coudrier et noisetier

DOMINIQUE 01/02/2014 08:08

Je n'ai rien lu de lui, mais je pense que même s'il y a des inexactitudes, ou des extrapolations, quelle importance ? Maurice Druon avec les Rois Maudits a fait aimer l'Histoire par des générations
(dont moi adolescente) de lecteurs, en la rendant romanesque.
Après, il y a suffisamment de livres d'universitaires pour compléter, rectifier, ou approfondir. A ce sujet, le "Richelieu" de Michel Carmona est remarquable.

Yves-André Samère 31/01/2014 16:00

Oui, et j’ai dévoré son premier livre. Il fait vivre les époques qu’il décrit. Et, soit dit en passant, quand il parle, il ne fait jamais de faute de français.

DOMINIQUE 31/01/2014 12:30

Il a un grand mérite, c'est de faire aborder et aimer l'Histoire.