Que signifie le mot « djihâd » ?

Publié le par Yves-André Samère

Pas démagogue pour un fifrelin, le mini de l’Inter vient encore de sauter sur un prétexte afin de faire son battage médiatique quasiment quotidien. Cette fois, c’est cette histoire des deux garçons apparemment paisibles, qui viennent de fuguer afin de rejoindre les combattants islamistes luttant contre l’Occident, et du père qui, ayant ainsi perdu son fils, a remué Ciel et Terre pour que les autorités empêchent ce genre d’incident.

Bref, Manuel Valls veut faire interdire toute action en faveur de ce qu’il appelle « le djihâd ». Moi, je veux bien qu’on lutte contre le terrorisme, mais je ferai remarquer qu’on abuse d’un mot arabe vaguement terrifiant... sans même savoir ce qu’il signifie.

Donc, la plupart des Français croient que le djihâd, c’est une sorte de guerre sainte des musulmans contre les chrétiens. Eh bien pas du tout, et ils feraient mieux d’étudier un peu les langues étrangères avant de les traduire à leur manière.

En clair, le mot djihâd signifie « effort ». Cet effort que le « prophète » Mohammed demanda à ses fidèles pour se défendre contre les habitants de la Mecque, qui leur faisaient la guerre, au début. Ainsi, l’allusion à la guerre n’est qu’occasionnelle, circonstancielle, et nullement générale.

Une fois de plus, par conséquent, un contresens total. Ça vous étonne, de la part d’une nation dont les citoyens ignorent leur propre langue et croient que glauque signifie « louche », voire « sinistre » ?

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :

Y
Les dictionnaires sont bien d’accord ! Sauf peut-être le Robert, qui valide toutes les erreurs comme si c’étaient des vérités.
Répondre
C
“la déesse (Venus) née des profondeurs glauques de la mer…”
Apulée, Les Métamorphoses
Oui, glauque désigne cette couleur entre le vert et le bleu de la mer pélagienne.
Répondre